APS
SENEGAL-SANTE

"Yek sina’’ : "la mise en oeuvre évolue’’ à Mbirkinale (journaliste)

Mbirkelane (Kaffrine), 2 août (APS) – Le président de l’Association des journalistes en santé, population et développement (AJSPD), Alassane Cissé, a fait état jeudi d’une évolution dans la mise en œuvre de l’approche ‘’Yek sina’’dans le département de Mbirkelane, malgré l’existence de quelques problèmes.

Il s’exprimait jeudi au cours d’une visite de terrain de son association, venue s’enquérir de la manière dont se matérialise dans ce département l’approche ‘’Yek sina’’, initiée par l’Etat pour favoriser l’accessibilité géographique et financière des médicaments pour les populations.

‘’La mise en œuvre de l’approche +Yek sina+ évolue dans le département de Mbirkelane, mais les autorités sanitaires ont déploré le fait que la couverture maladie universelle (CMU) constitue une difficulté pour la bonne mise en œuvre de l’approche Yek Sina’’, a-t-il déclaré.

Il a aussi signalé ‘’un problème de recouvrement des 25 pour cent qui souvent créent quelques difficultés avec les comités de santé qui soutiennent que ce taux est très élevé’’.

Pour le médecin-chef du district sanitaire de Mbirkelane, Dr Papa Brahim Seck, le programme ‘’Yek sina’’ est une façon de rapprocher les médicaments des populations mais aussi d’aller sur le terrain et de délivrer des médicaments.

‘’+Yek sina+ permet une disponibilité des médicaments. Cette approche a permis de renforcer le système de santé, dans le département de Mbirkelane. Et, grâce à ce programme, le médicament est acheminé au niveau des structures périphériques’’, a salué Dr Seck.

L’Association des journalistes en santé, population et développement, en partenariat avec la Pharmacie nationale d’approvisionnement (PNA), a aussi visité le poste de santé de Diamal, dans le département de Mbirekelane.

AMD/ASG/OID