Gandiol : 550 personnes consultées gratuitement
APS
SENEGAL-SANTE

Gandiol : 550 personnes consultées gratuitement

Ndiébène Gandiol (Saint-Louis), 28 juil. (APS) - Cinq cent cinquante personnes ont été consultées et soignées, samedi, à l’occasion des journées de consultations médicales gratuites organisées au profit des populations de la commune de Tassinéré Gandiol, près de Saint-Louis, a constaté l’APS.
 
 
Ces journées qui ont permis la distribution de lunettes médicales, se poursuivent jusqu’à dimanche. Elles sont initiées par le Collectif en mouvement pour l’équité, les valeurs et l’action (COMEWA), en partenariat avec l’association ‘’Gandiol debout’’ et l’appui de partenaires, comme Rotary, la Banque mondiale et la Croix-Rouge.
 
Selon Pape Ibrahima Bèye, vice-président du COMEWA, elles sont organisées pour ‘’soulager’’ les populations de la commune de Gandiol. De cette manière, il s’agit ainsi de ‘’participer à réduire leurs problèmes de santé’’, par des consultations, des soins gratuits et dons de médicaments. L’objectif visé est ‘’d’atteindre 1200 patients’’, a-t-il précisé.
 
‘’Cette localité a déjà bénéficié de consultations médicales gratuites sur d’autres pathologies comme les maladies cardio-vasculaires, le cancer du col de l’utérus, la dermatologie, etc.’’, a-t-il signalé.
 
Selon Pape Bèye, le COMEWA, dirigé par l’ancienne ministre de la Santé, Awa Marie Coll Seck, œuvre dans le social. La finalité est ‘’d’appuyer les communautés et les couches vulnérables sur leurs difficultés d’ordre économique, de santé et d’éducation, au niveau des différentes régions du Sénégal’’.
 
Aminata Boye, première adjoint au maire de la commune de Ndiébène Gondol, a ‘’magnifié’’ ces consultations en ophtalmologie pour les jeunes, les femmes et les personnes du troisième âge, qui ‘’souffrent de problèmes visuels’’.
 
‘’La santé est une compétence transférée aux collectivités locales, et de tels gestes de partenaires visent à appuyer les autorités locales pour une prise en charge correcte des préoccupations des populations en matière de santé’’, a-t-elle souligné.
 
Le chef du poste de santé de la commune de Gandiol, Mamadou Dieng, déclare que cette structure sanitaire, avec un infirmier d’Etat et une sage-femme, ‘’assure la couverture médicale pour les 24.000 habitants de la commune’’, ainsi que celle des 5 villages environnants.
 
Il a lancé un appel afin que ‘’la commune de Gandiol soit dotée d’une ambulance médicalisée et suffisamment de médicaments […]’’.

BD/ASG