Ziguinchor : plus de 60% des décès maternels liés à des ruptures de stocks de sang (responsable)
APS
SENEGAL-SANTE

Ziguinchor : plus de 60% des décès maternels liés à des ruptures de stocks de sang (responsable)

Ziguinchor, 2 fév (APS) - Plus de 60% de décès de femmes en couche à la maternité de l’hôpital régional de Ziguinchor (sud) sont liés à de nombreuses ruptures de stocks de sang, a révélé, jeudi, le chef du service social de l’hôpital régional Ibrahima Thiaré.

 
"D’après les études trimestrielles sur les femmes qui décèdent au niveau de la maternité de l’hôpital régional de Ziguinchor, plus de 60% d’entre elles perdent la vie à cause de nombreuses ruptures dans notre banque de sang", a-t-il souligné.
 
"La banque de sang de l’hôpital régional de Ziguinchor est confrontée à de nombreuses ruptures. Beaucoup de gens perdent la vie à cause d’un manque de sang au niveau du laboratoire. Les décès maternels étant les plus importants", a poursuivi Ibrahima Thiaré.
 
M. Thiaré expliqué que la recrudescence des accidents de circulation, surtout avec les motos "Jakarta", fait que beaucoup de personnes perdent la vie, faute de sang. 
 
"Avec les accidents, les gens perdent énormément de sang. Dans les laboratoires et surtout au niveau de la chirurgie, beaucoup de ruptures en sang sont observées. De nombreux patients sont exposés", a-t-il alerté.
 
Face à cette situation difficile, a-t-il renseigné, les responsables de l’hôpital régional de Ziguinchor ont pris des dispositions "pour aller trouver les populations sur place pour qu’elles donnent leur sang collectivement ou individuellement".
 
"Notre banque de sang est vide. Nous lançons un appel aux populations et surtout aux organisations de jeunes, de femmes ou de professionnels pour intégrer le reflexe de don de sang dans leur quotidien", a insisté le chef du service social de l’hôpital régional de Ziguinchor.
 

MTN/BK