Ziguinchor : les syndicats de santé réclament l’audit administratif et financier de l’hôpital régional
APS
SENEGAL-SANTE-TRANSPARENCE

Ziguinchor : les syndicats de santé réclament l’audit administratif et financier de l’hôpital régional


Ziguinchor, 19 sept (APS) – L’intersyndicale du Centre hospitalier régional de Ziguinchor (sud) fait de l’audit administratif et financier de cet établissement une "priorité" et dénonce une gestion "opaque et non-inclusive", a déclaré, lundi, son président, Ibrahima Thiaré.


"L’hôpital régional de Ziguinchor traverse des difficultés de tous ordres depuis des années. L’autorité a certes changé le directeur, mais le départ de ce dernier n’est pas la seule solution. Il faut l’audit administratif et financier de l’établissement", a dit M. Thiaré lors d’une conférence de presse tenue à Ziguinchor.


Depuis plusieurs jours les différents syndicats de santé multiplient les mouvements d’humeur pour inviter les autorités à revoir le fonctionnement de cet établissement à vocation sous-régionale du fait de sa proximité avec la Guinée Bissau et la Gambie.



Les organisations syndicales qui brandissent une plateforme revendicative de plus de 60 points avaient notamment réclamé le départ du directeur général de l’hôpital régional.


Ce dernier a été changé lors du dernier Conseil des ministres. Selon le communiqué de la réunion gouvernementale hebdomadaire, il a été remplacé par le directeur de l’hôpital régional de Kolda sur qui les responsables syndicats fondent beaucoup d’espoir "pour sa bonne réputation".


"Le nouveau directeur est un homme de consensus. Lorsqu’il a été nommé comme directeur de l’hôpital de Kolda, il y’ avait beaucoup de problèmes, mais après deux ans de gestion, on n’entend plus de bruits à Kolda. Mais il faudrait avant tout faire l’audit de la gestion antérieure", a poursuivi Ibrahima Thiaré devant des journalistes.


"Avant que l’ancien directeur ne soit débarqué, le personnel était estimé à 272 agents. Aujourd’hui, il est évalué à 376 agents, soit 104 agents recrutés au cours de sa gestion. Cela impacte sur la masse salariale qui est passée de 40 millions à 56 millions de francs CFA", a accusé le président de l’intersyndicale qui regroupe cinq syndicats de santé.


Ibrahima Thiaré a, par ailleurs, dénoncé la "faible subvention" allouée par l’Etat à l’hôpital régional de Ziguinchor.



"Même des centres hospitaliers comme celui de Kolda reçoivent une subvention beaucoup plus conséquente que la nôtre, alors que Kolda nous envoie des malades. C’est paradoxal", a-t-il regretté.

Contacté par l’APS, le directeur de l’hôpital régional de Ziguinchor, Abibou Cissé, sur le départ, a répondu ne pas être habilité à réagir sur la sortie des syndicalistes. 

’’Depuis le 15 septembre, a-t-il déclaré, je ne suis plus l’administrateur de l’hôpital régional. Je ne peux plus réagir sur des déclarations de syndicalistes (...)’’. 


 


MTN/PON