APS
SENEGAL-SANTE

"Yeksi naa", la nouvelle stratégie de la PNA pour acheminer les médicaments jusqu’au poste de santé



Dakar, 3 août (APS) - La nouvelle stratégie de la Pharmacie Nationale d’Approvisionnement (PNA) "Yeksi Naa" est un schéma logistique qui va mettre à la disposition de points de prestations quelque 118 produits d’ici janvier 2017 a indiqué, mercredi, sa directrice, Docteur Annette Seck Ndiaye.




"Notre objectif c’est d’arriver d’ici décembre 2016 à mettre à la disposition des 1247 postes de santé des 76 districts sanitaires du pays 50 produits et de passer à 118 produits d’ici à janvier 2017" a déclaré Dr Annette Seck Ndiaye.

La directrice de la PNA présentait à la presse la stratégie "Yeksi naa" (je suis arrivé, en wolof), un nouveau modèle de distribution des médicaments et produits essentiels jusqu’au niveau des points de prestation de services.


"Après, la stratégie ’Jegesi naa’ (je me suis rapproché) où la PNA déplace les médicaments jusqu’au niveau des districts sanitaires, ’Yeksi naa’ va aller jusqu’au niveau des postes de santé" a expliqué la directrice.

Le financement de cette nouvelle trouvaille a obéi à un principe de mutualisation avec, en plus des concernés, les postes de santé, les collectivités locales et les partenaires techniques et financiers, a relevé Dr Annette Seck Ndiaye.


Avec un besoin de rendre disponibles rapidement des médicaments et produits essentiels en quantité suffisante et en qualité au niveau des points de prestations en situation d’urgence, la stratégie "Yeksi Naa" a été mise en œuvre en partenariat avec le projet Informed Push Model (IPM) de Intrahealth.


Avec "Yeksi Naa", il s’agit d’une association du projet IPM qui assurait la distribution de 10 produits contraceptifs dans les points de prestation avec la stratégie "Jegesi naa" lancée l’année dernière par la PNA.


Pour Modibo Dicko, directeur du projet IPM, "nous sommes prêts à transférer l’approche à la PNA pour distribuer jusqu’au niveau des points de prestation".


"Avec IPM, c’est après vente que les postes de santé vont payer, il n’ y aura pas de rupture de médicaments" a-t-il ajouté.


Dans le cadre de son plan stratégique 2014-2018, la Pharmacie Nationale d’Approvisionnement "continue à faire évoluer la politique de mise à disposition des médicaments et surtout sa politique de rapprochement des médicaments aux populations" a, quant à lui, estimé le secrétaire général du ministère de la santé, Ibrahima Wone qui présidait la rencontre.


Créée en 1954, la PNA dispose de onze pharmacies régionales d’approvisionnement et de trois pharmacies régionales mobiles avec comme objectif d’assurer la disponibilité du médicament essentiel dans le secteur public.


SKS/PON