’’Xeex Xiboon’’, un projet de lutte contre la malnutrition lancé à Kaffrine
APS
SENEGAL-SANTE

’’Xeex Xiboon’’, un projet de lutte contre la malnutrition lancé à Kaffrine


Dakar, 12 mars (APS) – Quelque 11 000 enfants âgés de moins de cinq ans et 5 000 femmes enceintes ou allaitantes de la région de Kaffrine (centre) bénéficieront de la mise en œuvre d’un projet de lutte contre la malnutrition lancé officiellement jeudi à Kaffrine par l’ONG Save the Children, a appris l’APS.

Le projet dénommé ‘’Xeex Xiboon’’ (combattre la malnutrition) est doté d’un budget de près de 373 millions de francs Cfa. Il sera déroulé pendant cinq ans dans les départements de Kaffrine et de Mbirkilane.

Le projet va toucher directement plus de 11000 enfants de moins de cinq ans (5777 filles et 5536 garçons) et plus de 5000 femmes enceintes ou allaitantes, a expliqué sa coordonnatrice, Ngoné Mbodj Sy lors de la cérémonie officielle de lancement présidée par l’adjoint du gouverneur chargé des affaires administratives, Abou Bâ.

Le choix des zones cibles découle du fait que la région de Kaffrine figure au troisième rang des cinq régions ayant un taux de prévalence de malnutrition aiguë globale les plus élevés du pays (10%), a-t-elle fait valoir en citant notamment une enquête démographique et de santé réalisée en 2017.

L’équipe du projet va s’engager aux côtés des autorités médicales de la région à travailler au renforcement de la prévention et à l’amélioration de la qualité de la prise en charge de la malnutrition chez la femme enceinte ou allaitante et chez les filles et garçons de moins de 59 mois, a assuré sa coordonnatrice.

De son côté, le médecin-chef de la région, le docteur Moustapha Diop, a rappelé que 20 % des enfants de la région avaient été par exemple hospitalisés en 2019 pour des raisons liées à la malnutrition, alors que les décès pédiatriques en lien avec le même phénomène avaient représenté 25 % de la morbidité infantile.

‘’C’est un projet qui vient donc à son heure dans la région de Kaffrine. Nous ne pouvons pas lutter contre la mortalité infanto juvénile et néonatale sans aborder les questions liées à la malnutrition’’, a fait valoir le docteur Diop.

Saluant l’intervention du projet +Xeex Xiboon+ à Kaffrine, l’adjoint du gouverneur de Kaffrine, a pour sa part souligné que le projet venait en appoint aux interventions étatiques dans ce domaine.


MNF/AKS