Vih-Sida : à Diourbel, la ’’situation est stable’’ (médecin)
APS
SENEGAL-SOCIETE-SANTE

Vih-Sida : à Diourbel, la ’’situation est stable’’ (médecin)

Diourbel, 1 déc (APS) – Les améliorations notées dans la prise en charges des personnes vivant avec le Vih et l’impact des interventions dans la limitation des nouvelles infections sont pour beaucoup dans la stabilité de la prévalence dans la région de Diourbel, a souligné le docteur Mamadou Dieng, médecin-chef de cette région du centre du pays.

’’Aujourd’hui, nous avons une cohorte de 1.422 personnes vivant avec le VIH-sida, suivies et sous traitement dans les structures locales. Cette année, nous avons eu 217 nouvelles infections, contre 273 l’année dernière, soit une différence de 56 cas’’ a-t-il expliqué à des journalistes à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre le Sida.

’’Nous avons situation (épidémiologique) stable dans la région de Diourbel grâce aux grâce aux améliorations notées dans le cadre de la prise en charge’’, a analysé le médecin qui lie la baisse du nombre des nouvelles infections aux actions menées sur le terrain, particulièrement dans les districts, structures de santé en terme d’activités de communication et de sensibilisation.

Il a néanmoins déploré le fait que les jeunes soient de plus en plus touchés par cette maladie dans la région de Diourbel.

’’Ces nouveaux cas sont répartis entre différentes tranches d’âge. La plus touchée c’est la tranche d’âge de 25 à 49 ans dans laquelle nous avons noté l’essentiel des nouvelles infections’’, a fait remarquer le docteur Dieng.

Le médecin-chef de la région de Diourbel a dans le même temps évoqué l’impact de la pandémie de Covid-19 notamment dans le cadre du suivi des patients, faisant notamment allusion à l’état d’urgence et au couvre-feu décrétés au plus fort de la crise sanitaire pour limiter la propagation du nouveau coronavirus.

’’Nous avons eu à noter 58 perdus de vue à cause des difficultés pour se déplacer avec l’état d’urgence’’, a-t-il fait savoir non sans revenir sur la mise en œuvre d’une stratégie permettant de les retrouver et de les réintégrer dans la cohorte des personnes suivies.

FD/AKS/OID