Vers la tenue des deuxièmes Rencontres hospitalières de Dakar
APS
SENEGAL-SANTE-PERSPECTIVES

Vers la tenue des deuxièmes Rencontres hospitalières de Dakar

De l’envoyé spécial de l’APS : Abdoulaye Iba Faye

Gran Canaria (Espagne), 28 mars (APS) - L’Association sénégalaise des administrateurs des services de santé (ASASS) projette d’organiser les deuxièmes Rencontres hospitalières de Dakar, a annoncé son président Moussa Sam Daff, sans en préciser la date.

"Nous projetons de tenir les deuxièmes rencontres hospitalières de Dakar pour revisiter toutes les fonctions au niveau de l’hôpital", a-t-il annoncé jeudi en marge d’une visite de l’Association sénégalaise des administrateurs des services de santé (ASASS) à Grand Canaria (Espagne).
 
L’ASASS séjourne depuis lundi dans les Iles Canaries, dans le cadre d’un partenariat avec l’association Gran Canaria Spa, Wellness and Health.
 
Moussa Sam Daff, par ailleurs directeur de l’hôpital Dalal Jamm de Guédiawaye, dans la banlieue dakaroise, a rappelé que l’Association sénégalaise des administrateurs de services de santé avait organisé la première édition des premières Rencontres hospitalières de Dakar en partenariat avec l’Alliance francophone pour la qualité et la gestion des risques. 
 
La prochaine édition devrait, selon lui, permettre de revisiter des thématiques telles que les ressources humaines, la planification, l’économat, les soins hospitaliers, entre autres.
 
"Il s’agira également de promouvoir les bonnes pratiques qui existent dans les hôpitaux et il faut les faire connaitre en faisant du benchmarking", a expliqué le directeur de l’hôpital Dalal Jamm. 
 
A en croire M. Daff, ces journées vont consister en "un rendez-vous du donner et du recevoir’’, devant permettre "à tous les praticiens sénégalais de montrer ce que nous sommes en train de faire pour le bénéfice exclusif du système de santé et des populations". 
 
"Ces journées sont prévues au mois de juillet et auront un thème fédérateur et transversal qui intéresserait tous les segments de l’hôpital et principalement les conditions de séjour des patients’’, a expliqué Moussa Sam Daff. 
 
Il a notamment évoqué les conditions d’accueil dans les structures sanitaires, un sujet qui devrait pouvoir intéresser l’ensemble des acteurs de l’hôpital.
 
Moussa Sam Daff est par ailleurs revenu sur les difficultés que rencontrent les hôpitaux. "Souvent, déplore-t-il, il y a de sérieuses contraintes qui font qu’il nous est difficile de mettre en pratique notre politique à l’hôpital".
 
"C’est nous qui sommes au niveau opérationnel et qui vivons les difficultés. Donc, il nous appartient de formuler des propositions de solutions que les autorités prendront en compte", a conclu le président de l’Association sénégalaise des administrateurs de services de santé.
 

LTF/BK/AKS