Vers la mise en place d’une stratégie de communication sur les risques en santé
APS
AFRIQUE-SANTE

Vers la mise en place d’une stratégie de communication sur les risques en santé

Dakar, 22 mars (APS) – L’Organisation ouest africaine de la santé (OOAS) a engagé la réflexion autour de la nécessité de mettre en place une stratégie régionale de communication sur les risques en santé dans l’espace de la CEDEAO pour une "orientation commune en cas de survenance d’urgences sanitaires".
 
"Une stratégie régionale peut renforcer les capacités en vue d’une compréhension commune et aider à identifier une structure qui servirait de point d’entrée commun à la communauté internationale", a expliqué le représentant de l’OOAS, Dr Carlos Brito lors de l’ouverture de la rencontre jeudi à Dakar.
 
Il s’agit ainsi d’initier le dialogue au niveau régional avec toutes les parties prenantes pour créer une plateforme de communication des risques au niveau régional pour coordonner, soutenir et harmoniser les interventions, a-t-il ajouté.
 
En effet, a-t-il souligné, les situations d’urgences sanitaires en Afrique de l’Ouest ont toujours un aspect transfrontalier avec une survenue dans plusieurs pays à la fois comme l’exemple de la Maladie à Virus Ebola touchant à la fois la Sierra Léone, la Guinée, le Libéria, le Mali, avec un cas importé au Sénégal.
 
La stratégie régionale devrait ainsi donner des orientations aux acteurs y compris aux Etats membres en matière de communication et de coordination en ce qui concerne les risques susceptibles d’affecter plus d’un pays, a dit Dr Brito.
 
L’idée, selon lui, est de mettre l’accent sur la communication sur les risques concernant les événements transfrontaliers de santé publique.
 
La communication sur les risques fait référence à l’échange d’informations, de conseils et d’opinions en temps réel entre sous-groupes tels qu’experts ou officiels et personnes menacées pour leur survie, santé ou bien être, a-t-il fait savoir.
 
La mise en œuvre de la stratégie sert les Etats membres de la CEDEAO en soutenant leurs institutions nationales respectives chargées de la communication sur les risques, selon la Chargée du Programme régional d’appui à la Prévention des Pandémies dans la région de la CEDEAO (RPPP), Karen Gosch de la Coopération Allemande.
 
Le Programme conduite par la GIZ est chargée de conduire la mise en place de la stratégie de communication sur les risques en santé dans l’espace CEDEAO en appui à l’OOAS.
 
Les responsables de la communication des ministères en charge de la Santé des Etats membres de la CEDEAO, des experts en communication et des journalistes prennent part à l’atelier qui prend fin vendredi à Dakar.

ADL/ASB/OID