Vers la mise en oeuvre de la Couverture sanitaire universelle (CSU)
APS
SENEGAL-SANTE

Vers la mise en oeuvre de la Couverture sanitaire universelle (CSU)

Dakar, 19 juil (APS) – Le Sénégal est résolument engagé à mette en œuvre la Couverture sanitaire universelle (CSU), a assuré mercredi, le chef de la division Recherche du ministère de la Santé et de l’Action sociale, docteur Samba Cor Sarr, 
 
En marge de la clôture du Forum scientifique ​du Salon internationale de la santé et du matériel médical de Dakar dont il est le coordonnateur, docteur Sarr a relevé que tous les pays tendent vers la couverture sanitaire universelle.

La thématique du forum, ’’Financement de la santé pour tendre vers le bien-être pour tous et à tout âge", fait suite à une option au niveau international à laquelle tous les pays ont adhéré, a t-il dit, en parlant du développement de la Couverture sanitaire universelle (CSU).

Selon lui,’’toutes les stratégies doivent être mises en branle pour tendre vers la CSU’’.
 
Le Sénégal, a-t-il souligné, a pris des dispositions pour identifier l’élément central sur lequel il peut s’appuyer pour répondre à ce rendez-vous de la CSU qui n’est rien d’autre que le financement de la santé.
 
‘’Nous avons élaboré une stratégie nationale de financement de la santé adoptée par le ministère de la Santé et de l’Action sociale le 29 juin 2017’’, a encore dit docteur Sarr.
 
A la question de savoir s’il n’y pas risque de dichotomie entre la CSU et la Couverture maladie universelle (CMU), il a souligné que ’’c’est juste un problème d’option, que la tonalité, c’est de parler de CSU’’. Pour lui, c’est juste un ‘’problème de concept’’.
 
‘’Au Sénégal, nous avions pris l’option de mettre l’accent sur la demande qui n’était pas suffisamment organisée et le fait de mettre l’accent sur l’organisation de la demande fait que les gens ont surtout parlé de CMU, à cause du concept’’, a t-il expliqué.
 
Le docteur Samba Cor Sarr a précisé que la CSU a toujours eu cours au Sénégal avec les deux composantes que sont l’offre et la demande. 
 
Ouvert mercredi, le SISDAK se poursuit jusqu’à samedi au Centre international du commerce extérieur du Sénégal (CICES) avec l’Inde comme pays invité d’honneur.

LTF/OID/ASG