Vers la construction d’un hôpital de niveau 2 à Tivaouane
APS
SENEGAL-SANTE-INFRACTRUCTURES

Vers la construction d’un hôpital de niveau 2 à Tivaouane

Dakar, 13 août (APS) - Un hôpital de niveau 2 sera érigé à Tivaouane avec des services de pointe répondant aux besoins de la ville sainte et de ses environnants, a indiqué vendredi le ministre de la Santé et de l’action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr.
 
’’A l’image des établissements publics de santé de Kaffrine, Kédougou, Sédhiou et Touba, le nouvel hôpital de Tivaouane sera doté d’une architecture et d’une infrastructure innovantes avec des services de pointe qui répondront aux besoins de la Ville sainte et de ses environnants’’, a déclaré le ministre.
 
Il co-présidait avec le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération la signature du mémorandum d’accord pour la construction de l’hôpital de niveau 2 de Tivaouane par le Fonds souverain d’investissement stratégiques (FONSIS).
 
La rencontre s’est déroulée au cabinet du ministre de la Santé et de l’Action sociale en présence des autorités locales du département de Tivaouane, notamment le maire, Mamadou Sy Mbengue, et la présidente du Conseil départemental, Seynabou Gaye Touré.
 
En mettant en place cette structure moderne, ’’l’Etat matérialise son ambition de renforcer le plateau sanitaire de la ville sainte de Tivaouane, qui de par sa position stratégique et son caractère religieux accueille chaque année à l’occasion du Gamou des pèlerins venant de tout horizon’’, selon Abdoulaye Diouf Sarr.
 
’’Avec le développement de la ville et la présence de l’Unité de formation et recherche (UFR) Santé de l’université de Thiès, nous avons trouvé tout à fait justifié de doter à la ville de Tivaouane d’une structure de plus grande envergure, mais surtout permettre aussi la réduction des évacuations sanitaires vers Thiès ou Dakar’’, a-t-il fait part.
 
Le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération a, pour sa part, salué la ’’coopération dynamique’’ entre les ministères à travers le FONSIS pour ’’la construction de cet hôpital, moderne et bien équipé’’.
 
’’Déjà, nous avons signé un protocole d’accord de développement d’infrastructures médicales incluant cet hôpital qui nous tient à cœur. C’est un jalon, important dans le cadre de la mise en œuvre du plan quinquennal d’investissement de la santé’’, a souligné Amadou Hott.
 
Le directeur général du FONSIS, Pape Demba Diallo, a donné des assurances concernant les attentes des autorités et des populations ’’en termes de délai et de qualité’’.


SKS/OID/ASB