Vers l’élaboration d’un argumentaire religieux sur le Covid-19
APS
SENEGAL-SOCIETE

Vers l’élaboration d’un argumentaire religieux sur le Covid-19

Dakar, 14 mai (APS) – Le Service national d’éducation et d’information pour la santé (SNEIPS) a mis en place mercredi un cadre d’échanges pour la validation d’un argumentaire religieux, en vue d’une pleine implication des religieux dans la sensibilisation sur le Covid-19.
 
La situation de la pandémie ayant connu un nouveau tournant avec la multiplication des cas issus de la transmission communautaire, il est fondamental que la communauté s’implique et connaisse réellement la maladie pour pouvoir intégrer les stratégies de riposte, a indiqué docteur Ousmane Guèye, directeur du SNEIPS.
 
‘’Cela ne peut pas se faire si les religieux ne sont pas impliqués. Et c’est pourquoi nous les avons invités pour qu’ils nous donnent la position de la religion et les bons comportements à adopter par les fidèles’’, a-t-il confié.
 
‘’Nous avons organisé cet atelier avec la facilitation de nos partenaires technique et financier, notamment l’USAID/NEEMA, pour mettre en place ce cadre de concertation afin d’élaborer un argumentaire religieux et mieux lutter contre le COVID-19’’, a-t-il expliqué.
 
En tant que président de la commission engagement communautaire du Comité national de gestion des épidémies (CNGE), docteur Guèye dit espérer qu’au sortir de ces échanges, le Sénégal pourra disposer d’un document lui permettant de mieux orienter les populations.
 
Le coordonnateur de l’équipe de communication du projet USAID/NEEMA, Mamadou Mbaye, estime que les religieux ont besoin de disposer de supports pour asseoir une bonne communication et pouvoir apporter une contribution significative à la riposte.
 
‘’C’est pourquoi nous avons pensé, avec le SNEIPS, qu’il fallait élaborer un draft de l’argumentaire religieux validé par des experts et qu’on va soumettre à tous les religieux intervenant dans ce domaine pour avoir des références’’, a-t-il expliqué.
 
Il s’agit de faire en sorte que, sur la base du Coran et de la Sunna, que chacun puisse avoir des éléments de référence permettant d’apporter une contribution dans les avis et les recommandations à donner aux communautés en matière de prévention.
 
Imam Ismaïla Ndiaye, conseiller en communication de l’Ecole supérieure africaine d’étude islamique, indique que l’importance de cet argumentaire tient au fait qu’il "donne une réponse argumentée, religieuse sur la pandémie qui, au-delà de l’aspect médical, suscite un débat passionné’’.
 
’’Une passion entre ceux qui savent et ceux qui ne savent pas et qui avancent des idées qui ne sont pas à même de nous permettre de sortir de cette crise’’, a t-il dit.
 
Selon lui, le fait de regrouper l’ensemble des familles religieuses et associations islamiques pour échanger sur un argumentaire solide dans la lutte contre le Covid-19, permettra aux religieux d’être à même d’apporter une meilleure riposte.
 
Pour oustaz Alioune Sall, précheur à la radio Sud FM, ‘’combiner le savoir des religieux avec celui des médecins pourrait aider à mieux combattre la pandémie à Coronavirus’’. 
 
"Une partie de la population écoute les religieux, et l’autre partie les soignants. Donc, si on arrive à harmoniser les stratégies de riposte, nul doute qu’on pourra plus rapidement venir à bout de cette maladie. Ainsi, les populations comprendront mieux’’, a-t-il estimé.
 

LTF/ASG/OID