Vélingara : une nouvelle maternité à Médina-Mary
APS
SENEGAL-SANTE-INFRASTRUCTURES

Vélingara : une nouvelle maternité à Médina-Mary

Dakar, 23 jan (APS) - Le préfet du département de Vélingara (sud), Abdourahmane Ndiaye, a inauguré jeudi la nouvelle maternité de Médina-Mary, une infrastructure d’un coût de 20 millions de francs CFA polarisant sept villages dans cette zone, a appris l’APS.

La nouvelle maternité couvre Djiddah Moudou, Lambatara, Diyabougou Mousa, Saré El Hadj Sory, Saré Aliou, Simby et Médina-Mary, des villages qui comptent au total environ 7.000 habitants, indique un communiqué.
 
Il précise que la nouvelle infrastructure est composée de cinq pièces dont un bureau pour une sage-femme, des salles de consultation, d’accouchement, de garde. Elle vient compléter le poste de santé de Médina-Mary, ouvert en mai 2011), pour la mettre en conformité avec les normes internationales. 
 
Le communiqué rappelle que cette maternité a été construite par le ministère de la Santé et de l’Action sociale, à travers le Budget d’investissement consolidé (BCI), dans le cadre du programme de lutte pour la santé maternelle et infantile, pour un montant de 20 millions de francs CFA.
 
"Cette réalisation est le fruit d’un partenariat avec l’Association internationale pour Médina-Mary (AIMM), créée en 2005 et qui depuis s’investit beaucoup dans l’éducation, la santé, l’environnement, et la lutte contre la pauvreté à Médina-Mary", peut-on lire.
 
L’AIMM "sert aussi de relais entre les populations et l’administration. Et grâce à ses interventions, notamment auprès de l’Etat, le terroir jadis enclavée, dispose aujourd’hui de toutes les infrastructures socio-économiques de base (forage avec château d’eau, bureau de poste, collège d’enseignement moyen, poste de police de l’air et des frontières (PAF)", ajoute-t-on de même source.
 
Le préfet Abdourahmane Ndiaye, s’exprimant lors de la cérémonie d’inauguration de la nouvelle maternité, "a insisté sur l’entretien des locaux et un bon usage de l’infrastructure, avant de saluer la contribution des ressortissants du terroir pour son développement socio-économique", rapporte le communiqué.  
 
Il signale que Malick Dia, maire de la commune de Kandia, dont dépend Médina-Mary, s’est engagé à prendre en charge "les honoraires d’une infirmière, d’une sage-femme et d’une assistante dans l’un des postes de santé".
 
De son côté, Ibrahima Diaby, secrétaire élu du conseil départemental de Vélingara, s’est félicité de la réalisation de cette nouvelle maternité, avant d’exhorter les femmes du terroir à la fréquenter le plus possible.
 
SG/BK