Vaccination : Abdoulaye Diouf Sarr salue ’’une prise de conscience’’
APS
SENEGAL-SANTE-PREVENTION

Vaccination : Abdoulaye Diouf Sarr salue ’’une prise de conscience’’

Dakar, 30 juil (APS) – Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, a salué, vendredi, la prise de conscience au sein de la population de la nécessité de se vacciner contre le coronavirus.
 
’’Ce que nous avons vu au niveau des points dédiés, notamment à la place de la nation, au stade Léopold Sédar Senghor, ici même à la Maison de la presse et ailleurs, nous rassure. Nous avons noté que la prise de conscience de la nécessité de se vacciner est bien installée au niveau des populations’’, a-t-il déclaré.
 
Abdoulaye Diouf Sarr s’exprimait en marge de sa visite au point de vaccination avancé, installé ce vendredi pour trois jours, à la Maison de la presse Babacar Touré, à la demande du SYNPICS, à l’intention des professionnels des médias.
 
Cette campagne ponctuelle est ’’un élément important’’ qui va non seulement permettre aux journalistes de se faire vacciner, mais aussi va ’’beaucoup aider’’ dans le plaidoyer et la communication, les armes qu’il ’’faut contre la propagation du virus’’, a-t-il dit.
 
C’est fort de ce constat que le gouvernement va ’’poursuivre sa politique de vaccination’’, avec l’arrivée dans les jours à venir de plusieurs milliers de doses y compris ceux d’Astrazeneca, dans le cadre de l’initiative Covax, a-t-il indiqué.
 
A ce propos, il assuré que ceux qui n’ont pas encore pris leur deuxième dose d’AstraZeneca ’’ne sont pas dans une posture où ils doivent s’inquiéter’’.
 
Toutefois, le ministre est d’avis que l’idéal est que le vaccin soit produit sur place pour ainsi ’’réduire notre dépendance’’ de l’extérieur.
 
’’Et là, je viens de l’Institut Pasteur avec le chef de l’Etat (…) qui a apprécié l’état d’avancement de la production prochaine du vaccin anti-Covid ici au Sénégal’’, a-t-il dit.
 
’’Ça s’est très bien passé. Et nous pouvons donc dire avec beaucoup de fierté que le Sénégal, en 2022, va se positionner comme le champion pour la production du vaccin anti-Covid-19’’ a-t-il fait savoir.
 
Concernant la prise en charge des malades, il a annoncé que dans la perspective d’une autonomisation du pays en oxygène, le gouvernement a passé une commande de trente générateurs d’oxygène dont les premiers vont arriver le 12 août pour renforcer l’ensemble des hôpitaux, tous déjà dotés d’oxygène.
 
Le Secrétaire général du SYNPICS, Ahmadou Bamba Kassé, a fait part de l’existence de ’’beaucoup de cas de Covid au sein des rédactions’’ en raison notamment de la pluralité ’’du spectre de contamination avec les studios, micros, caméras et véhicules partagés’’.
 
Il a invité les professionnels des médias à venir se faire vacciner pour se protéger et protéger leurs proches.

MK/OID/ASB