Une convention signée pour l’évacuation des fonctionnaires malades au Maroc
APS
SENEGAL-ADMINISTRATION-SANTE

Une convention signée pour l’évacuation des fonctionnaires malades au Maroc

 
Dakar, 25 juil (APS) - Le ministère de la Fonction publique, de la Rationalisation des effectifs et du Renouveau du service public a signé lundi avec l’hôpital universitaire international Cheikh Zaid une convention portant sur l’évacuation de fonctionnaires sénégalais dans cet établissement marocain, une perspective qui participe du renforcement du capital humain sénégalais, soutient la ministre en charge de ce département.
 
Cette convention, signée à Dakar, devrait notamment permettre une prise en charge particulière des maladies du cancer et des cardiopathies, a indiqué Viviane Bampassy, soulignant que prise en charge médicale des fonctionnaires participe du renforcement du capital humain au sein d’un pays.
 
 
"Nous permettrons à nos fonctionnaires de bénéficier d’une bonne prise en charge", mais les évacuations sont soumises à la condition que "le plateau technique disponible ne soit pas susceptible de les prendre en charge", a-t-elle précisé.
 
"Nous espérons qu’au bout d’une période très courte, notre plateau technique se renforcera de manière à prendre en charge les agents malade", a-t-elle ajouté, avant de signaler que les évacuations sanitaires représentent "un dispositif complémentaire de l’offre de soins au niveau national". 
 
Il reste que l’hôpital universitaire international Cheikh Zaid "dispose d’une gamme de soins d’une grande performance et un plateau technique de pointe", le Maroc demeurant "l’un des rares pays où nous évacuons nos malades", a poursuivi Mme Bampassy. 
 
La prise en charge de la santé des agents de l’Etat et de leurs familles "est une des missions du ministère qui s’en acquitte parfaitement avec le centre médico-social de la Fonction publique et le conseil de santé qui statue en matière d’évacuations sanitaires", a fait valoir la ministre. 
 
Aussi a-t-elle réaffirmé "tout l’engagement que l’Etat accorde à la prise en charge efficiente et efficace des agents malades dont le traitement et le suivi nécessitent certaines dispositions qui ne sont pas encore accessibles dans les structures publiques nationales".
 
Selon son directeur, Amine El Hassaouine, l’hôpital universitaire international Cheikh Zaid propose aux agents du Sénégal "un plateau technique complet avec un niveau de soins pour toutes les choses qui ne se font pas encore au Sénégal". 
 
L’hôpital universitaire Cheikh Zaid fait partie de la fondation du même nom. Il a été créé en 1993 et inaugurée en 1998. D’une capacité de 360 lits, cet établissement compte prés de 756 agents. 
 
"Nous sommes un centre polyvalent avec toutes les spécialités dont les maladies cancéreuses, les maladies cardiovasculaires et les maladies cardiaques pédiatriques", a ajouté le professeur Hassaouine, son directeur. 
 
Le médecin-chef du centre médico-social de la Fonction publique, le docteur Patrice Sarr, a lui souligné la nécessité d’une diversification des destinations pour l’évacuation des agents de l’Etat, au regard de la cinquantaine d’évacuations notées par an.
 
 
SKS/BK