Un diplôme universitaire de psychotraumatologie à vocation régionale
APS
SENEGAL-SANTE-ENSEIGNEMENT

Un diplôme universitaire de psychotraumatologie à vocation régionale

Dakar, 15 mars (APS) – Le professeur Mamadou Habib Thiam chef du service de psychiatrie de l’hôpital de Fann a relevé jeudi la vocation régionale du Diplôme universitaire (DU) de psychotraumatologie qui, selon lui, confirmera "la vision avant-gardiste" de la formation en santé mentale en Afrique subsaharienne.

"Les enjeux sont majeurs et sont liés au contexte d’insécurité qui règne dans cette région de l’Afrique où l’on assiste à une sorte de mondialisation du malheur", a-t-il confié lors du lancement du DU psychotraumatologie.

Selon lui, en dehors des guerres civiles qui sont des fléaux hautement traumatogènes, l’Afrique subsaharienne subit depuis quelques années le terrorisme qui "est un autre fléau encore plus nocif et plus pourvoyeur de phénomènes psychotraumatiques".

La plupart des pays de la sous-région ont été touchés et font encore l’objet de menaces terroristes au quotidien, ce qui, a son avis, "constitue des situations délétères et stressantes pour les populations".

"C’est pourquoi le besoin de disposer de professionnels formés à la gestion de stress et à la psychotraumatologie devient un enjeu de premier plan", a dit le professeur Thiam, par ailleurs directeur du DU.

A l’en croire, le DU de psychotraumatologie voit le jour, eut égard au besoin grandissant de disposer de professionnels "formés à la prise en charge psychologique de victimes dans l’urgence et dans l’après coup".

Il a rappelé un certain nombre de catastrophes et d’accidents survenus dernièrement au Sénégal, dont celle du crash de l’hélicoptère de l’armée qui a fait 8 morts mercredi.

"Tous ces drames ont en commun, en dehors des victimes occasionnées, de laisser derrière eux, des survivants aux abois, ou en proie à une souffrance psychique incommensurable, voire des traumatisés à vie", a-t-il regretté.

De même, note le professeur Thiam, "cette souffrance psychique liée aux tragédies de la vie civile ou militaire est restée trop longtemps occultée, banalisée ou négligée sous nos cieux et ailleurs".

Il a précisé que "le démarrage des enseignements de ce DU est prévu au courant de l’année 2018".

Pr Thiam espère "voir l’offre de formation s’étoffer avec d’autres enseignements tels la Psychiatrie du sujet âgé, la Psychiatrie légale, la psychothérapie systémique, qui sont des aspects de la psychiatrie, de la psychologie et de la sociologie, dont les enjeux pour le Sénégal interpellent de plus en plus".

LTF/OID/ASB