Il faut de l’innovation et des financements suffisants pour vaincre le Sida (officiels)
APS
SENEGAL-SANTE

Il faut de l’innovation et des financements suffisants pour vaincre le Sida (officiels)

Dakar, 3 déc (APS) – L’épidémie de Sida ne sera éradiquée que par des "financements suffisants" et une "innovation" des acteurs de la lutte contre cette maladie, affirment le secrétaire général du ministère de la Santé et de l’Action sociale, Papa Alassane Mbengue, et la secrétaire exécutive du Conseil national de lutte contre le Sida (CNLS), Safiatou Thiam.
 
"La mise en place de financements (…) durables et suffisants devient une priorité pour maintenir les acquis" de la lutte contre le Sida, a dit M. Mbengue lors du lancement, lundi, de la deuxième édition des Journées scientifiques du Sida au Sénégal, qui se poursuivront jusqu’à mercredi.
 
"Mettre fin à l’épidémie du Sida est un programme ambitieux, qui demeure à notre portée. C’est la raison pour laquelle l’innovation (…) doit être le mot-clé" de la lutte anti-Sida, a-t-il souligné.
 
Selon lui, la lutte contre le VIH au Sénégal a connu des résultats positifs, concernant la baisse des décès causés par la maladie et les nouvelles infections.
 
Ces avancées notables ne doivent pas dissimuler "les défis de taille", dans un contexte où se pose avec acuité la question de la pérennisation des financements, a ajouté M. Mbengue.
 
"Il nous faut innover (…) et bâtir les stratégies novatrices pour en finir avec l’épidémie de Sida", a souligné la secrétaire exécutive du CNLS.
 
Aussi faut-il remettre en question "nos certitudes et sortir des sentiers battus pour vaincre" cette maladie, propose Safiatou Thiam, par ailleurs présidente du comité scientifique des Journées scientifiques du Sida au Sénégal.
 
Selon elle, 514 experts venus des 14 régions du pays prennent part à cette rencontre, qui se veut "un espace d’échange, de partage et, surtout, un cadre de formation (…) pour les plus jeunes".


LTF/ESF/BK