Une diplomate turque vante l’importance des investissements dans la santé maternelle et infantile
APS
SENEGAL-SANTE

Une diplomate turque vante l’importance des investissements dans la santé maternelle et infantile

Pikine, 7 mars (APS) - L’ambassadeur de Turquie au Sénégal, Nilgun Erdem Ari, a souligné mardi à Dakar l’importance des investissements visant une meilleure prise en charge de la santé de la mère et de l’enfant, une problématique jugée primordiale pour l’évolution de tout pays.


"Pour la Turquie, investir dans la santé de l’enfant et celle de la mère, c’est investir pour le pays. Investir pour la santé de la femme et de l’enfant est primordial" a-t-elle notamment déclaré à la fin d’une visite qu’elle effectuait à l’Institut de pédiatrie sociale (IPS), situé non loin du stade Amadou Barry de Guédiawaye (banlieue de Dakar).


"Voir les femmes se lever très tôt le matin pour aller à Dakar (hôpital pour enfants Albert Royer) pour soigner leurs enfants, c’est compliqué pour les enfants et leur mère. Il vaut mieux construire des centre proches d’eux", a ajouté la diplomate turque.


Selon son directeur, le professeur Saliou Diouf, l’Institut de pédiatrie sociale reçoit "au moins 30 enfants malnutris par jour et entre 6000 à 7000 enfants vaccinés l’année".


"Nous avons beaucoup d’enfants malnutris. On ne reçoit pas moins de 30 enfants par jour et pour la vaccination, nous avons entre 6000 et 7000 par année’’, a précisé le professeur Diouf. 


Le centre de pédiatrie sociale implanté dans cette banlieue de Dakar a été créé en 1964.


 

 


 

SG/BK/MS