Un colloque sur les soins obstétricaux et néonataux d’urgence, à partir de mardi
APS
SENEGAL-SANTE

Un colloque sur les soins obstétricaux et néonataux d’urgence, à partir de mardi

Dakar, 20 avr (APS) - Un colloque international axé sur les soins obstétricaux et néonataux d’urgence (SONU) se tiendra à partir de mardi, à Dakar, à l’initiative du Centre régional de formation, de recherche et de plaidoyer en santé de la reproduction (CEFOREP), pour marquer la célébration de ses 20 ans d’existence.
 
Plus de 250 participants venus d’une dizaine de pays de la sous-région, de l’Europe et des Etats-Unis prendront part à cette rencontre de deux jours, prévue au King Fahd Palace (KFP), a précisé le président du comité scientifique de ce colloque, le professeur Alassane Diouf, au cours d’un point de presse.
 
Selon lui, ce colloque sera notamment axé sur le financement du système d’information sanitaire et de la recherche dans le domaine des SONU.
 
Le CEFOREP espère partager avec les pays de la sous-région les bonnes expériences, de façon à pouvoir aider les gouvernements à fournir aux populations des soins obstétricaux plus efficientes.
 
"On espère également avec cette plateforme de plaidoyer qu’il y aura une prise en compte des SONU au niveau du programme de Couverture maladie universelle (CMU) initié par le chef de l’Etat", a souligné le professeur Diouf.
 
 Les SONU sont un ensemble de soins indispensables et incontournables pour lutter contre la mortalité maternelle et qui doivent être fournis en continu dans toutes les structures de santé, a-t-il rappelé.
 
Ces soins permettent de prendre en charge dans des délais très rapides toutes les complications qui causent des décès maternels notamment les hémorragies.
 
Depuis la mise en œuvre des SONU en 1996, date de la création du CEFOREP, "on assiste à une baisse régulière du taux de mortalité maternelle et du taux de mortalité néo-natale même si on n’est pas arrivé au niveau escompté", a relevé le président du comité scientifique du colloque.
 
Il s’agit de "renforcer la disponibilité de l’offre en soins obstétricaux d’urgence avec notamment le recrutement du personnel pour avoir une meilleure couverture en sages-femmes et gynécologues, il faut également renforcer le plateau technique", a indiqué le coordonnateur du CEFOREP Thierno Dieng. 
 
Le colloque va par ailleurs porter sur une dizaine de sous- thèmes, tous relatifs à la pratique des ONU, dont le financement, la gouvernance, le système d’information, a poursuivi M. Dieng, selon qui les pratiques "les plus porteuses vont être partagées pour une bonne capitalisation".
 
Il s’agit également de mieux mesurer les performances, les efforts à fournir aussi bien au niveau des décideurs qu’au niveau des praticiens, a-t-il dit.
.
 
 

ADL/BK