Tuberculose : Kaolack affiche un taux de détection de 44, 93 % (médecin)
APS
SENEGAL-SANTE

Tuberculose : Kaolack affiche un taux de détection de 44, 93 % (médecin)

Kaolack, 23 mars (APS) – La région de Kaolack (centre) a enregistré en 2017 un taux de détection 44,93 % des malades de la tuberculose et s’est située en deçà de l’objectif de 70 % fixé par le ministère de la Santé et de l’Action sociale, a indiqué, vendredi, le docteur Aïssatou Barry, médecin-chef de la région médicale de Kaolack.



"En 2017 nous avons détecté 488 malades de la forme contagieuse de la tuberculose sur un objectif de 1 086, soit un taux de détection de 44,93 %. Au départ l’objectif était d’atteindre un taux de 70 %", a déclaré le docteur Barry lors d’un entretien avec l’APS.

"Nous n’avons pas pu atteindre l’objectif de détection de 70 % mais le taux de guérison a enregistré une hausse et s’est située à plus de 89 %", a fait valoir le médecin à la veille de la célébration de la Journée internationale de lutte contre cette maladie sur le thème : "Nous sollicitions les leaders pour un monde sans tuberculose".

S’appuyant sur le taux de guérison de la maladie (89 %) noté à Kaolack, le médecin-chef de la région a invité les patients à suivre régulièrement les traitements gratuits tout en insistant sur l’obligation pour les personne victimes de toux de plus de quinze jours à se rapprocher des structures sanitaires afin de faire éventuellement prendre en charge.

Le Programme national de lutte contre la tuberculose a mis en place une nouvelle stratégie de lutte suivant une approche multi sectorielle.

Il s’agit désormais de se déplacer dans les Maisons d’arrêt et de correction, dans le secteur des transports, de l’éducation et des différents lieux caractérisés par la promiscuité pour lutter plus efficacement contre la maladie, a expliqué Aïssatou Barry.

La région de Kaolack fait ainsi partie des régions ciblées par le PNT pour bénéficier de stratégies spécifiques de lutte au même titre que Dakar, Saint-Louis et Ziguinchor, a-t-on appris de la région médicale.



AKS/PON