Traitement préventif contre le palu :  un taux de couverture de 43% chez les femmes enceintes à Kaolack
APS
SENEGAL-SANTE

Traitement préventif contre le palu : un taux de couverture de 43% chez les femmes enceintes à Kaolack

Kaolack, 14 sept (APS) - Le district sanitaire de Kaolack (centre) affiche un taux de couverture de 43 pour cent en matière de traitement préventif intermittent (TPI) contre le paludisme chez les femmes enceintes, a indiqué, mardi, son médecin-chef, docteur Niène Seck.
 
 
"Le taux de couverture du traitement préventif intermittent (TPI) du paludisme chez les femmes enceintes est actuellement de 43% sur un objectif de 80 %", a indiqué docteur Seck dans un entretien avec l’APS.
 
Pour la chimio-prévention saisonnière (CPS) chez les enfants de 3 à 120 mois, précise-t-il, le taux de couverture s’élève désormais à 84% dans le département de Kaolack.
 
"Le paludismes est une maladie pandémique avec une recrudescence hivernale, et le district sanitaire de Kaolack est le premier district en matière d’incidence dans la région de Kaolack", a fait savoir docteur Niène Seck.
 
Le médecin rappelle que l’incidence du paludisme dans le district sanitaire de Kaolack était de 3.381 cas en 2020, contre 600 cas au premier semestre de 2021.
 
Il précise que les communes de Kaolack et Kahone "concentrent plus de 95% des cas notifiés de paludisme" dans le district dont il a la charge.

Selon lui, "dans l’arrondissement de Ngodji qui polarise les communes de Sibassor, Diya, Ndiébel, Thiombi et Gandiaye, le paludisme est en phase de pré-élimination". 
 
"Le paludisme est une maladie environnementale. Et la commune de Kaolack avec ses flaques d’eau est plus propice à la prolifération des moustiques", a expliqué le docteur Niène Seck.

AFD/MNF/ASG/BK