Covid-19 : Thiès adapte sa stratégie de riposte aux mesures d’assouplissement
APS
SENEGAL-PANDEMIE-GESTION

Covid-19 : Thiès adapte sa stratégie de riposte aux mesures d’assouplissement

Thiès, 4 juin (APS) - Le comité régional de gestion des épidémies s’est réuni jeudi pour définir une nouvelle stratégie de riposte adaptée à l’allègement des mesures restrictives visant à endiguer la pandémie de Covid-19.
 
’’En tenant compte du contexte nouveau d’allègement des mesures qui ont été prises, il faudra qu’on pense à d’autres (mesures) de type communautaire, plus de communication pour qu’on puisse lutter autrement contre la maladie’’, a dit le gouverneur au terme la réunion du CRGE à la région médicale.
 
Le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, a annoncé jeudi plusieurs mesures d’‘’assouplissement’’ de l’état d’urgence sanitaire, dont la levée de l’interdiction du transport interurbain et une réduction de la durée du couvre-feu, qui est désormais fixée entre 23 heures et 5 heures. 
 
A la suite de l’autorisation de la reprise du transport urbain, les gares routières devraient reprendre leurs activités à partir de dimanche 7 juin, a précisé son collègue chargé des Transports terrestres, Oumar Youm, lors d’un point de presse donné conjointement avec leurs collègues chargés de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop.
 
Le comité régional de gestion des épidémies de Thiès a retenu au terme de sa rencontre, un nouveau format de riposte devant surtout s’appesantir sur la communication et la sensibilisation.
 
‘’Avec cette nouvelle stratégie (…) les médecins seront toujours en avant, mais ce sera davantage avec les communautés, avec davantage de communication’’, a précisé le gouverneur Mouhamadou Moustapha Ndao, président le comité régional.
 
Les autorités administratives devront aussi jouer un ‘’rôle plus important’’, a-t-il ajouté.

Lors de cette réunion, le préfet de Thiès a présenté un plan de riposte départemental. Les autres préfets sont appelés à en faire de même concernant leurs circonscriptions respectives. 
 
Le comité régional entend rencontrer fréquemment les leaders communautaires, dont les ‘’bajenu gox’’ (marraines de quartiers), les délégués de quartiers, imams, dirigeants d’associations sportives et culturelles (ASC) et toutes les personnes influentes dans leur communauté.
 
’’Nous communiquerons davantage pour faire plus de sensibilisation’’, a promis M. Ndao disant attendre ‘’davantage d’efforts’’ de la part des acteurs du secteur informels, plus impactés par la crise sanitaire, pour le respect des mesures barrières.
 
Pour le gouverneur, certaines restrictions devront être maintenues, afin de permettre l’organisation et le nettoiement des marchés. 
 
Pour lui, la levée de certaines mesures coercitives frappant le transport interurbain, est synonyme de responsabilisation de leurs acteurs. 
 
Avec la reprise du transport interurbain annoncée pour dimanche, toutes les dispositions devront être prises pour que les véhicules ne soient pas des vecteurs de propagation de la maladie, a-t-il ajouté.
 
Il a précisé que ces derniers discuteront avec les autorités administratives des modalités de reprise de leur activité.
 

ADI/OID