Plaidoyer pour l’implication de tous les acteurs dans la sécurité sanitaire des aliments
APS
SENEGAL-SANTE-ALIMENTATION

Plaidoyer pour l’implication de tous les acteurs dans la sécurité sanitaire des aliments

Dakar, 3 juin (APS) - Le professeur Amadou Diouf, président du comité national Codex Alimentarius, a plaidé jeudi pour l’implication des professionnels, des autorités compétentes et des consommateurs dans la sécurité sanitaire des aliments.
 
Pr Diouf, spécialiste en toxicologie, faisait face à la presse au Centre antipoison, en perspective de la 3ème édition de la Journée internationale de la sécurité sanitaire des aliments (JISSA) qui va être célébrée le 7 juin prochain.
 
L’objectif de cette Journée est de sensibiliser les parties prenantes du système national de sécurité sanitaire des aliments (professionnels, autorités compétentes et consommateurs) à la prévention, la détection et la gestion des risques d’origine alimentaire, a-t-il expliqué. 
 
"Nous devons tous accorder plus d’importance à ce que nous mangeons afin de prévenir la santé car plusieurs maladies sont d’origine alimentaire", a préconisé le président du comité national Codex Alimentarius, un programme commun initié par la FAO et l’OMS pour protéger la santé des consommateurs et promouvoir des pratiques loyales en matière de commerce de denrées alimentaires.
 
"La sécurité sanitaire des aliments qui se traduit par l’absence de dangers dans les aliments constitue un maillon essentiel dans l’atteinte de la sécurité alimentaire’’, a-t-il ajouté.
 
Selon lui, "sans une nourriture appropriée, il ne peut y avoir de développement durable". D’où le slogan de cette Journée : "La sécurité sanitaire des aliments, c’est l’affaire de tous", qui vise à mettre en exergue la responsabilité partagée des gouvernements, des producteurs et des consommateurs pour des aliments sans dangers pour la consommation, a fait savoir Pr Diouf.
 
Cette Journée, a-t-il précisé, offre l’occasion de sensibiliser les différents acteurs sur l’importance de la sécurité sanitaire des aliments, avec pour objectifs d’encourager et de faciliter les interventions destinées à prévenir les maladies d’origine alimentaire aux niveaux local, national, régional et mondial. 
 
Elle vise aussi à "intensifier l’action mondiale en faveur de la sécurité sanitaire des aliments afin de réduire la charge des maladies d’origine alimentaire", a-t-il expliqué.
 
Au Sénégal, en plus de la célébration de la Journée le 7 juin à la Place de la nation, plusieurs autres activités sont prévues, notamment l’organisation de caravanes.

Des tables rondes vont être organisées à Dakar et Kaolack et seront axées sur plusieurs thématiques : "La place de la sécurité sanitaire des aliments dans l’approche One Health", "Le rôle des consommateurs dans la promotion de la sécurité sanitaire des aliments", "La prise en charge de la sécurité sanitaire dans les écoles" et "La promotion de la sécurité sanitaire des aliments dans les marchés’’. 
 
Une étude de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) de 2015 a révélé le lourd fardeau causé par les maladies d’origine alimentaire avec près 420.000 décès par an dans le monde dont le tiers concerne les enfants de moins de 5 ans, renseigne un document remis à la presse.
 
Le droit à une alimentation saine, nutritionnelle et en quantité suffisante a été reconnu lors de la conférence internationale sur la Nutrition en 1992, puis réaffirmé dans la ‘"Déclaration de Rome sur la sécurité alimentaire mondiale" en novembre 1996.
 
SKS/ASB/MD