Lutte contre la COVID-19 : le maire de Saint-Louis pour une harmonisation des interventions
APS
SENEGAL-PANDEMIE-STRATEGIE

Lutte contre la COVID-19 : le maire de Saint-Louis pour une harmonisation des interventions

Saint-Louis, 30 août (APS) - Le maire de Saint-Louis Mansour Faye appelle à une harmonisation des interventions dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, assurant de son engagement à aider le district sanitaire et ses différents services pour que la courbe des contaminations soit inversée, à partir d’une "mutualisation des forces’’.

Les membres du conseil municipal de Saint-Louis, l’édile en tête, rencontraient samedi les responsables de l’hôpital régional, le médecin chef du district sanitaire, les chefs de postes de santé et les prestataires, pour arriver à une harmonisation des interventions dans le cadre de la lutte contre la pandémie de la COVID-19.
 
Mansour Faye s’est réjoui de cette rencontre avec les acteurs régionaux du secteur de la santé, au moment où note-t-il "la région de Saint-Louis fait face à une augmentation croissante des cas communautaires’’, au point que la COVID-19 est désormais présente dans "tous les quartiers de la commune".
 
Il a invité les acteurs et responsables à "une parfaite harmonisation des interventions", en ce qui concerne notamment l’information et de la sensibilisation des populations, "afin de venir à bout de cette pandémie, par une réponse appropriée pour éliminer toute la chaine de transmission par la voie communautaire".
 
Il a assuré de l’engagement du conseil municipal qu’il dirige à appuyer le district sanitaire, l’hôpital régional et les postes de santé, "afin que la courbe soit inversée, grâce à une mutualisation des forces".
 
Pour ce faire, il a insisté sur la mise en œuvre de "l’approche communautaire", soulignant "le rôle important que doivent jouer les comités de veille et d’alerte des 33 quartiers de la commune" de Saint-Louis.
 
Selon le maire, la convention locale communautaire "sera aussi un plus pour mieux faire face à la sensibilisation des populations, afin de mettre fin au relâchement des populations face à la COVID-19".
 
"Il est important de respecter les gestes barrières, par le port obligatoire de masque, la distanciation physique et l’interdiction des rassemblements, pour combattre le virus de manière radicale, avec une performance dans la riposte, afin de garantir cette résilience", a-t-il dit.
 
Le directeur de l’hôpital régional de Saint-Louis, docteur Mame Thierno Ndiaye, et le médecin-chef du district sanitaire, docteur Serigne Amdy Thiam, ont salué cette initiative, qui disent-ils devraient permettre "une bonne articulation des actions de lutte contre la pandémie de la COVID-19".
 
La région de Saint-Louis a enregistré "152 cas positifs de COVID19 depuis le début de la pandémie’’, le 2 mars dernier, a rappelé le docteur Thiam, ajoutant que 42 patients sont actuellement suivis dans le centre de traitement épidémiologique de l’hôpital régional, "avec un taux de guérison de 75 pour cent". 
 
Le médecin-chef a salué les moyens que le ministère de la Santé et de l’Action sociale a mis à la disposition de la région médicale, "pour rehausser le plateau médical et la prise en charge des malades". 
 
Il a sollicité un plus grand accompagnement de la ville de Saint-Louis, dans l’optique de renforcer ses moyens, "afin que les défis soient relevés par le personnel soignant pour bien combattre la pandémie".
 
BD/BK