Pr Seydi : ’’Surveiller les résultats de la recherche’’
APS
SENEGAL-SANTE-VACCINATION

Pr Seydi : ’’Surveiller les résultats de la recherche’’

Dakar, 23 fev (APS) - Le vaccin de Sinopharm est ’’bien toléré et efficace’’contre les formes sévères de Covid-19 mais le Sénégal doit ’’surveiller et constater par ses propres moyens la conformité’’, a soutenu le Professeur Moussa Seydi, chef de service des maladies infectieuses de l’hôpital universitaire de Fann. 
 
’’Dans la pratique, c’est essentiel, chaque pays doit surveiller sa vaccination. Nous devons voir quelle est l’efficacité, la tolérance ici au Sénégal par nos propres moyens’’, a t –il avancé, soulignant qu’il y a ’’des comités techniques bien structurés pour s’occuper de cela’’. 
 
Choisi parmi la vingtaine de personnes à recevoir mardi les premières doses de vaccin lors du lancement de la campagne nationale de vaccination, Pr Seydi a estimé qu’en dehors de la recherche et des résultats scientifiques, ’’le pays doit surveiller par lui-même, constater par lui-même si les résultats obtenus sont conformes par rapport à ce qui a été vu ailleurs’’.
 
’’Il est important que cela soit clarifié parce que si je n’étais pas convaincu de mon discours, je ne serais pas venu me faire vacciner’’, a t –il réagi devant la presse après avoir reçu sa première dose de vaccin.
 
Pour Pr Seydi, membre du Comité national de gestion des épidémies, ’’ce qui est important dans certaines situations, ce sont les faits scientifiques et ce que l’on constate sur le terrain’’. 
 
’’Les publications ont montré que le vaccin de sinopharm est efficace contre les formes graves. Dans 100% des cas, 28 jours au plus tard après la seconde dose, 79% contre toutes formes confondues selon les données des chercheurs qui ont mis au point ce vaccin’’, a t –il expliqué. 
 
’’Les faits sont là et personne n’a pas pu démontrer le contraire’’, a t –il insisté, relevant que le vaccin n’a été à l’origine d’aucun effet secondaire grave. ’’Là aussi, c’est un fait scientifique’’, a t-il dit. 
 
Pr Seydi a donné ’’plusieurs raisons pour se faire vacciner’’, citant ’’la tolérance’’ puisqu’ à peu près 200 millions de doses ont été injectées dans le monde et il n’y a aucun décès formellement lié aux vaccins. 
 
Prenant l’exemple d’Israël, Pr Seydi a rapporté que ce pays a su ’’réduire les hospitalisations des sujets âgés de plus de 58% après en avoir vacciné 80% et réduire de 44 % des hospitalisations tout âge confondu après avoir vacciné 45 % de la population’’. 
 
Selon lui, ’’l’efficacité du vaccin chinois et de tous ces vaccins est réelle mais pas au même niveau’’. 
 
Les vaccins Moderna et Pfizer sont plus efficaces que le vaccin chinois contre les formes symptomatiques, mais le vaccin chinois permet d’éviter surtout les formes graves dans 100% des cas, a t-il dit. 
 
’’C’est important de lutter d’abord contre les décès, le reste pourra suivre après. Ce qui est plus important, c’est l’effet de groupe’’, a-t –il souligné. 
 
Pr Seydi a insisité sur l’importance de se faire vacciner.

’’Vous êtes jeunes. Vous pouvez ne pas vous vacciner, mais le virus peut passer par vous pour atteindre quelqu’un d’autre et le tuer. Il faut se faire vacciner pour réduire le risque de survenue de variants’’, a t-il dit. 
 

ADL/OID