Planification familiale : naissance d’une alliance de leaders d’Afrique de l’Ouest
APS
MONDE-SANTE-ORGANISATIONS

Planification familiale : naissance d’une alliance de leaders d’Afrique de l’Ouest

De l’envoyé spécial de l’APS, Abdoulaye Iba Faye
 
Kigali, 14 nov (APS) – L’Alliance des leaders religieux et traditionnels de l’Afrique de l’Ouest a été mise sur pied, mercredi, à Kigali, a constaté l’APS.
 
Cette alliance a été mise en place à la fin d’une session sur l’implication des leaders religieux et traditionnels dans l’atteinte de l’accès universel en planification familiale, à la cinquième Conférence internationale sur la planification familiale (CIPF).
 
Cette alliance est créée pour relever les défis qui interpellent les sociétés africaines en général et les communautés en particulier, a expliqué l’imam Moussé Fall, coordonnateur du Réseau islam et population au Sénégal et nouveau point focal de l’Alliance des religieux en santé et développement en Afrique de l’Ouest. 
 
‘’Parmi les défis qui nous interpellent, a-t-il dit, il y a la santé de la reproduction des adolescents et des jeunes, car en tant que gardiens des valeurs, nous avons cette lourde charge de devoir communiquer avec les jeunes.’’
 
‘’Nous nous devons de ramener à une meilleure prise de conscience ceux qui sont sexuellement actifs et de maintenir ceux qui ne le sont pas dans le sillage de l’abstinence’’, a-t-il ajouté.
 
Tel est, souligne le chef religieux, le ‘’credo’’ des leaders religieux et traditionnels, ‘’conformément à nos valeurs socioculturelles et religieuses’’.
 
L’un des défis à relever, c’est d’investir les réseaux sociaux, afin que la communication se fasse dans de ‘’parfaites conditions’’, a-t-il fait remarquer. Il estime qu’il faut impérativement s’y activer, car ces réseaux sociaux sont devenus aujourd’hui ‘’le lieu de convergence’’ de toute la communauté, et des jeunes notamment.
 
‘’Nous savons que les populations africaines sont généralement jeunes. Donc, pour que le message passe, il nous faut nécessairement les (les jeunes) approcher pour mieux disséminer nos messages’’, a expliqué Moussé Fall.
 
Il précise que "cette alliance est mise en place dans la sous-région francophone d’Afrique de l’Ouest pour interagir en toute synergie, combiner les actions, répliquer les succès, mais également apprendre les uns des autres’’.
 
L’Alliance des leaders religieux et traditionnels de l’Afrique de l’Ouest est constituée de religieux musulmans, de religieux chrétiens et de leaders traditionnels.
 
Selon Moussé Fall, ces trois profils représentent les confessions africaines dans la mesure où l’Africain est l’héritier de trois cultures (païenne, religieuse et occidentale, à travers la colonisation).
 
‘’Notre objectif est d’assurer un bon plaidoyer et une bonne sensibilisation auprès des populations en passant par les leaders religieux et traditionnels qui véhiculeront les messages adaptés vers les cibles’’, a-t-il dit.


LTF/ASG/ESF