Plaidoyer pour la réhabilitation du SLAP de Thiès
APS
SENEGAL-SANTE-INFRASTRUCTURES

Plaidoyer pour la réhabilitation du SLAP de Thiès

Thiès, 3 oct (APS) – Le médecin-chef du Service de lutte anti-paludisme (SLAP) de Thiès, docteur Ngayo Sy a plaidé, lundi, pour la réhabilitation et la réfection de la structure qui forme les techniciens en santé des 76 districts sanitaires de la région de Thiès, ainsi que les étudiants en Master santé.
 

"Le SLAP de Thiès a besoin d’un fonds de 20 millions de francs CFA pour mettre en œuvre le plan de réhabilitation et de rénovation de ses bâtiments et murs de clôture qui datent de 1957 afin d’assurer la sécurité de l’établissement de santé publique" a-t-il confié.

 
Dans un entretien accordé à l’APS, il a rappelé que le SLAP de Thiès dispose d’un laboratoire moderne et d’équipements de dernière génération, dont un appareil de diagnostic microscopique qui favorise la qualité des diagnostics et du traitement du paludisme.
 
"C’est un appareil acquis avec l’appui du Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) d’un cout de 38 millions de francs CFRA" a-t-il expliqué, précisant que le laboratoire est doté d’un système multifonctionnel.
 
"Les prestations au niveau du SLAP de Thiès sont gratuites et les patients viennent de tous les quartiers de Thiès, voire même d’autres villes du pays, pour des consultations, analyses, diagnostic et traitement du paludisme" a-t-il précisé.
 
Il a fait noter que le SLAP est une référence de santé en matière de diagnostic et de traitement du paludisme, avec une sollicitation énorme des patients, pour leur prise en charge a besoin d’être aidé en dépit des efforts de l’Etat, particulièrement de la tutelle.
 
BD/LTF/PON