Paludisme : quatre districts choisis pour démarrer les aspersions intra-domiciliaires
APS
SENEGAL-SANTE

Paludisme : quatre districts choisis pour démarrer les aspersions intra-domiciliaires

Dakar, 28 juin (APS) - Le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) entame, à partir de vendredi, sa campagne d’opérations d’aspersion intra domiciliaire d’insecticide à effet rémanent (AID) dans les districts de Koumpentoum, Koungheul, Nioro et Malem Hoddar.

Dans un communiqué transmis à l’APS, le PNLP explique que l’AID est une approche de lutte anti vectorielle qui consiste à pulvériser l’intérieur des pièces avec un insecticide efficace pour lutter contre les moustiques vecteurs du paludisme.

L’objectif de cette campagne, note le texte, est d’asperger au moins 80 % des habitations dans les zones d’intervention pour faire baisser la transmission de la maladie par la réduction de la durée de vie de l’anophèle femelle vecteur du paludisme.

La campagne sera mise en œuvre dans les districts sanitaires sous la coordination du PNLP, du Service national d’hygiène (SNH), de la Direction de l’environnement et des établissements classés (DEEC), ainsi que du Service de lutte anti-parasitaire (SLAP).

Le Centre anti-poison et le Laboratoire d’écologie vectorielle de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (LEVP/UCAD) seront également de cette campagne qui bénéficie de l’appui technique et financier de PMI/USAID et de Abt AIRS.

L’AID est une activité hautement communautaire avec des relais choisis par leur communauté et formés par les équipes de district, pour dérouler les activités de communication de proximité.

De même, des personnes de la communauté (opérateurs) sont choisies et formées pour faire la pulvérisation dans les maisons sous la supervision technique du SNH, souligne la même source.

Le communiqué précise que la Direction de l’environnement et ses démembrements régionaux sont garants du respect des normes environnementales lors de cette campagne d’aspersion intra domiciliaire.

LTF/ASG