Covid-19 : l’UNICEF se positionne pour faciliter l’achat et l’approvisionnement de vaccins
APS
MONDE-SANTE

Covid-19 : l’UNICEF se positionne pour faciliter l’achat et l’approvisionnement de vaccins

Dakar, 4 sept (APS) - L’UNICEF annonce avoir pris l’engagement de coordonner l’achat et l’approvisionnement de vaccins contre le coronavirus, dans le cadre d’une ’’opération d’une ampleur et d’une rapidité jamais égalées’’, en lien avec le plan de vaccination mondial de la Facilité de financement pour l’accès universel aux vaccins contre la COVID-19 (Facilité COVAX), dirigée par Gavi, l’Alliance du vaccin. 
 
"Face à la présence de plusieurs candidats-vaccins prometteurs, l’UNICEF, en collaboration avec le Fonds de l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS), dirigera les opérations d’achat et d’approvisionnement de doses de vaccin contre la COVID-19 pour le compte de la Facilité COVAX au profit de 92 pays à revenu faible et intermédiaire", lit-on dans un communiqué reçu de l’agence onusienne en charge de l’enfance.
 
"L’UNICEF va diriger les efforts d’achat et d’approvisionnement de vaccins contre la COVID-19 dans ce qui pourrait devenir l’opération la plus importante et la plus rapide d’achat et d’approvisionnement de vaccins jamais menée", indique le communiqué, sans plus de détails concernant la date de démarrage de cette opération.
 
Dans ce cadre, l’agence onusienne va travailler de concert avec des producteurs et des partenaires afin de faciliter l’achat de doses de vaccin contre la COVID-19 ainsi que l’expédition, la logistique et le stockage de ces vaccins.
 
Cette opération, ajoute le texte, s’inscrit dans le plan de vaccination mondial de la Facilité de financement pour l’accès universel aux vaccins contre la COVID-19 (Facilité COVAX), dirigée par Gavi, l’Alliance du vaccin. 
 
Selon la même source, l’UNICEF "assumera en outre la coordination des achats afin de soutenir les achats de 80 pays à revenu plus élevé qui ont exprimé leur volonté de souscrire à la Facilité COVAX et qui financeraient les vaccins avec leurs ressources publiques".
 
La Facilité COVAX se veut ouverte à tous les pays, dans le but notamment de veiller à ce qu’aucun pays ne se trouve dans l’impossibilité de se procurer l’un des futurs vaccins contre la COVID-19.
 
"Il s’agit d’un partenariat entre des gouvernements, des producteurs et des partenaires multilatéraux qui exige la contribution de tous pour remporter cette bataille décisive contre la pandémie de COVID-19", a indiqué la directrice générale de l’UNICEF dans des propos rapportés par le communiqué.
 
L’agence onusienne veut de cette manière contribuer à "cette quête collective d’un vaccin en tirant parti de ses compétences uniques en matière d’approvisionnement en vaccins afin de veiller à ce que tous les pays puissent jouir d’un accès sûr, rapide et équitable aux premières doses lorsqu’elles seront disponibles’’. 
 
L’UNICEF, plus grand acheteur individuel de vaccins au monde, acquiert tous les ans plus de 2 milliards de doses de vaccins afin de soutenir les efforts de vaccination systématique et de riposte aux épidémies de près de 100 pays. 
 
L’UNICEF est aussi ’’le principal partenaire d’approvisionnement de l’Alliance du vaccin (GAVI en anglais), qui a fourni des vaccins qui sauvent des vies à plus de 760 millions d’enfants au cours des 20 dernières années, évitant ainsi plus de 13 millions de décès’’. 
 
Aussi l’UNICEF compte-t-elle mettre à profit son influence sur le marché et son expertise pour coordonner l’achat et l’approvisionnement de vaccins contre la COVID-19 pour la Facilité COVAX. 
 
En collaboration avec des partenaires et des gouvernements locaux, l’UNICEF, Gavi, l’OMS et l’OPS "ont entamé un travail de préparation crucial afin de s’assurer que les pays seront prêts à procéder à la vaccination".
 

ADL/BK/ASG