Vers la mise aux normes et la standardisation systématique des SAU
APS
SENEGAL-SANTE

Vers la mise aux normes et la standardisation systématique des SAU

Dakar, 2 oct (APS) – La mise aux normes et la standardisation systématique à court terme des services d’accueil et d’urgence (SAU) a été retenu comme ‘’recommandation forte’’ au terme des concertations sur les urgences qui ont pris fin mercredi à Dakar.

‘’A court terme ce qui a été proposé c’est continuer la mise aux normes des services d’accueil et d’urgence au niveau des Hôpitaux et des Centres de santé’’, a expliqué le Directeur des infrastructures, des Equipements et de la maintenance du ministère de la Santé et de l’Action sociale, Amath Diouf, dans un entretien avec l’APS en marge de la clôture de la rencontre.

A titre d’exemple, il a été retenu ‘’d’achever rapidement le SAU de l’hôpital de Linguère, de l’hôpital de Diourbel et continuer le maillage à travers le territoire’’.

En termes d’équipements également le ministère a déjà identifié les équipements qui vont être mis rapidement dans les services d’urgence et conformément aux besoins déclinés par les structures.

Pour les nouveaux hôpitaux qui vont être réceptionnés en décembre 2020, ‘’tout sera mis aux normes pour ne plus être là réajuster dans la prise en charge’’, a-t-il assuré.

‘’Lors de la concertation l’accent a été mis également sur la maintenance des équipements avec un focus sur les équipements des urgences. Il a été retenu qu’il faut intégrer la maintenance des équipements dans les urgences dans le cadre global de la maintenance dans les hôpitaux. Aujourd’hui l’objectif visé est d’arriver à zéro panne dans les hôpitaux’’, a dit Amath Diouf.

‘’Cela demande des moyens, une organisation’’, a-t-il indiqué. C’est pourquoi, une forte recommandation a été faite pour systématiser les contrats de maintenance pour les gros équipements au niveau des hôpitaux avec un budget conséquent.

Les concertations ont permis aux différentes parties prenantes de la chaîne de prise en charge des urgences de faire un diagnostic profond du système de santé en termes d’infrastructures, d’équipements et du dispositif de maintenance par rapport au matériel des urgences.

Un diagnostic qui a permis de voir ‘’comment mettre aux normes et standardiser les services d’accueil et d’urgence dans les structures sanitaires’’.

L’objectif de ces concertations était de proposer ‘’rapidement des solutions concrètes, réalisables et réalistes’’.

ADL/MD