Lutte contre le SIDA : ’’Des avancées notables enregistrées, mais pas partout’’ (Michel Sidibé)
APS
MONDE-SENEGAL-SANTE

Lutte contre le SIDA : ’’Des avancées notables enregistrées, mais pas partout’’ (Michel Sidibé)

Dakar, 30 nov (APS) - Des "avancées notables’’ sont enregistrées dans la lutte contre le Sida mais ces progrès ’’ne sont pas constatés partout’’, en dépit de la réalité de l’engagement mondial visant à en finir avec l’épidémie d’ici 2030, a soutenu, mercredi, à Dakar, le directeur exécutif de l’ONUSIDA, Michel Sidibé. 

S’exprimant lors d’une rencontre avec la presse, en prélude à la célébration de la Journée mondiale du Sida, célébrée le 1er décembre de chaque année, M. Sidibé a souligné que les "avancées notables" enregistrées dans la riposte au Sida, progrès qui ne sont cependant ’’pas constatés partout’’ selon lui.

"Le nombre de nouvelles infections ne diminuent pas chez les adultes, et le risque d’infection reste particulièrement élevé pour les jeunes femmes", a souligné le directeur exécutif de l’ONUSIDA.

Michel Sidibé précise que les jeunes femmes par exemple "font face à une triple menace concernant le VIH", citant "le risque élevé" d’infection au VIH, le ’’faible taux de dépistage’’ et la "faible observance du traitement".

Il a toute de même relevé l’engagement de la communauté internationale "à en finir avec l’épidémie du VIH/Sida d’ici 2030 dans le cadre des Objectifs de développement durable".

"Nous sommes solidaires des 78 millions de Personnes vivant avec le VIH (PVVIH) et nous pensons aux 35 millions de personnes décédées de maladies liés au Sida", a-t-il déclaré.

Le directeur de l’équipe d’appui de l’ONUSIDA pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, Djibril Diallo, s’est pour sa part réjoui du "plan d’urgence régional et de la promotion des efforts de prévention en lien avec les groupes spécifiques" concernés par la problématique de la lutte contre le SIDA.

"Nous sommes heureux de célébrer cette Journée mondial" du Sida cette année, sachant que les dirigeants de la région se sont engagés pour la mise en œuvre de ce nouveau plan qui va multiplier par trois, le nombre de personnes sous traitement", a indiqué M. Diallo.

Ce "plan d’urgence régional" sera lancé lors du sommet de l’Union africaine (UA) de janvier prochain, a-t-il précisé, avant d’annoncer "une série d’activités" dans les 25 pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre, dont des conférences, des échanges sur les approches novatrices de prévention et de traitement, y compris le dépistage volontaire.

L’édition 2016 de la Journée mondiale du Sida sera commémorée dans la zone Afrique de l’Ouest et du Centre sur le thème "Levez la main pour la prévention du VIH".

BF/LTF/BK