Maladies non transmissibles : zones urbaines et rurales concernées au même titre (responsable)
APS
SENEGAL-SANTE-PREVENTION

Maladies non transmissibles : zones urbaines et rurales concernées au même titre (responsable)

Dakar, 25 juil (APS) - Les maladies non transmissibles touchent indifféremment populations urbaines et rurales au Sénégal, l’âge demeurant le premier facteur de risque, a laissé entendre, lundi, à Dakar, Marie Kâ Cissé, responsable de la Division des maladies non transmissibles au ministère de la Santé et de l’Action sociale.
 
"On commence donc à voir qu’entre la population urbaine et rurale, en termes de maladies non transmissibles, il n’y pas de grosses différences", a-telle déclaré lors d’une conférence de presse.
 
Cela "veut dire que ce n’est pas une histoire d’être dans les villes’’, même s’il peut arriver que les zones rurales soient plus touchées, a indiqué Marie Kâ Cissé, pointant plutôt le "comportement du Sénégalais" de manière générale. 
 
"Concernant les maladies non transmissibles, le premier facteur de risque est lié à l’âge", a souligné la cheffe de la Division des maladies non transmissibles, précisant que les chiffes portant sur le taux de prévalence s’élèvent à partir de 40 ans .
 
"Nous avons certains acquis. De l’adolescence à l’âge adulte, nous devons tout faire en termes de prévention, pour que les jeunes arrivent à l’âge de 18 ans en bonne santé. C’est à nous de définir des politiques de santé pour qu’ils ne soient pas diabétiques", a-t-elle soutenu.
 
Elle a par ailleurs invité à une lutte collective pour prévenir le tabagisme et la consommation d’alcool chez les plus jeunes. 
 
BHC/BK