Maladies cardiovasculaires : une nouvelle salle d’angiographie pour améliorer la prise en charge
APS
SENEGAL–SANTE

Maladies cardiovasculaires : une nouvelle salle d’angiographie pour améliorer la prise en charge


Dakar, 24 oct (APS) – La nouvelle salle d’angiographie et de cardiologie interventionnelle de l’hôpital Général Idrissa Pouye (Ex Hôpital général de Grand-Yoff) va participer à l’amélioration de la prise en charge des maladies cardiovasculaires, a indiqué jeudi le ministre de la Santé et l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr.


’’Cette nouvelle salle d’angiographie et de cardiologie interventionnelle va permettre l’alignement aux normes internationales car elle va améliorer la prise en charge des maladies cardiovasculaires qui sont la première de décès au Sénégal’’, a souligné le ministre de la santé en inaugurant cette salle, ce jeudi.


’’En plus de célébrer un grand homme, le Professeur Idrissa Pouye, cette nouvelle acquisition entre le dans le cadre du relèvement du plateau technique des structures de santé’’, a dit Abdoulaye Diouf Sarr lors de la cérémonie de baptême de l’hôpital et l’inauguration de l’unité d’angiographie et de cardiologie interventionnelle de l’ex hôpital de Grand Yoff.


Financée sur ressources propres avec le soutien de la Société générale Sénégal, cette salle d’angiographie, 4ème au Sénégal permet la réalisation de procédures complexes sur des maladies graves qui ne pouvaient pas être soignées auparavant que par une opération chirurgicale et dans plusieurs domaines comme la cardiologie, la gynécologie obstétrique, la cancérologie, la neurologie et l’orthopédie traumatologie.


La cérémonie s’est déroulée en présence du ministre de la Santé du Bénin en visite au Sénégal.


 


 

SKS/OID