Macky Sall invite les Etats à être ‘’forts et résilients’’ face aux défis sécuritaires
APS
SENEGAL-AFRIQUE-SECURITE

Macky Sall invite les Etats à être ‘’forts et résilients’’ face aux défis sécuritaires

Diamniadio, 5 nov(APS) - Les Etats africains doivent être ‘’forts et résilients ’’ à la fois dans leur capacité de dissuasion, de prévention et surtout de réaction pour faire face aux défis sécuritaires, a estimé lundi à Diamniadio, le président de la République Macky Sall.
 

’’Face aux défis sécuritaires, notre premier devoir est de faire en sorte que nos Etats restent forts et résilients à la fois dans leur capacité de dissuasion, de prévention et surtout de réaction’’, a-t-il dit, en ouvrant le cinquième Forum international de Dakar sur la paix et de la sécurité en Afrique.
 
Cette rencontre se tient jusqu’à mardi, au Centre International de conférences Abdou Diouf de Diamniadio (CICAD), sur le thème "Paix et sécurité en Afrique : enjeux de développement et de stabilité durables".
 
Pour le chef de l’Etat, les Etats africains doivent être ‘’ forts et résilients‘’ parce que quand l’Etat ‘’est affaibli, il perd sa fonction protectrice’’.
 
‘’Tout ce qui fragilise l’Etat et ses institutions accroit en même temps les risques de rupture de la paix, freine le processus de développement et met en péril la justice et droits humains fondamentaux’’, a fait remarquer Macky Sall, soulignant que ‘’les forces du mal se développent là où l’Etat est défaillant’’.
 
‘’En dépit des progrès enregistrés dans la pacification et la stabilité du continent, nos défis restent importants qu’il s’agisse du terrorisme ou d’autres formes de criminalité transfrontalière, notamment le trafic d’armes, d’êtres humains par les réseaux de migration clandestine’’, a-t-il dit .
 
Selon lui, ‘’ces facteurs ajoutés au péril du changement climatique, de la sécheresse, la désertification rendent encore vulnérable les stratégies de développement’’, a souligné le président sénégalais.
 
Le cinquième Forum international de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique s’est ouvert lundi au Centre international de conférences Abdou-Diouf de Diamniadio (CICAD), en présence du président sénégalais Macky Sall et de son homologue gambien Adama Barrow.
 
Florence Parly, ministre française en charge des Armées, était également présente à cette cérémonie officielle d’ouverture.
 
Quelque 600 participants dont des chefs d’Etat, des ministres, des diplomates, des parlementaires, des représentants des forces de défense et de sécurité, des universitaires, entre autres, sont annoncés à cette rencontre.
 
BHC/SKS/OID