L’ONUSIDA attend un soutien de Dakar pour son plaidoyer
APS
SENEGAL-MONDE-SIDA-PERSPECTIVES

L’ONUSIDA attend un soutien de Dakar pour son plaidoyer

Dakar, 7 oct (APS) - Le directeur exécutif de l’ONU-Sida, Michel Sidibé, a annoncé vendredi à Dakar avoir demandé au président sénégalais Macky Sall de porter au Conseil de sécurité le plaidoyer pour une intensification de la lutte contre le VIH.
 
S’exprimant au cours d’une conférence de presse, M. Sidibé a dit avoir demandé au chef de l’Etat sénégalais son "soutien" pour porter ce plaidoyer au Conseil de sécurité des Nations unies. Il rencontrait les journalistes peu après son entrevue avec Macky Sall.
 
Le Sénégal est "un pays d’excellence" en matière de diplomatie et "un modèle" dans la lutte contre le SIDA, a soutenu le directeur exécutif de l’ONU-Sida, qui rencontrait les journalistes peu après son entrevue avec Macky Sall.
 
Il est donc "important que le Sénégal puisse nous aider à porter notre résolution 1983 au Conseil de sécurité qu’on puisse avoir un rapport et une déclaration présidentielle pour nous permettre de faire le suivi", a-t-il souligné.
 
"Cette résolution traite essentiellement des liens entre les situations de conflits, des violences, notamment la violence faites aux femmes et l’infection (du VIH Sida) qui croît dans ces situations et comment les traiter", a-t-il précisé.
 
"Le Sénégal a montré de façon éclatante que c’est un pays d’excellence en matière de diplomatie, tant au niveau continental que mondial", mais aussi à travers sa présence dans les grandes instances de décision, a-t-il fait valoir.
 
De même, a relevé Michel Sidibé, le Sénégal est "le premier pays de la sous région à annoncer’’ sa volonté d’en finir avec la transmission du VIH/Sida de la mère à l’enfant, ce qui fait que l’ONUSIDA a besoin de l’engagement ’’personnel’’ du président sénégalais à ce niveau-là.
 
Au Sénégal, "des progrès énormes ont été faits avec une réduction de la prévalence et une augmentation de la couverture au traitement, avec 67 % de personnes" qui en ont accès, a-t-il insisté.
 
"Il ya certes des succès un peu partout avec le Sénégal comme modèle, mais il est indispensable qu’il y ait un plan d’urgence pour l’Afrique de l’Ouest et du centre", a dit le directeur exécutif de l’ONU-Sida.
 

MF/BK