Louga : les patients guéris du Covid-19 appelés à sensibiliser les populations
APS
SENEGAL-SANTE

Louga : les patients guéris du Covid-19 appelés à sensibiliser les populations

Louga, 21 avr (APS) - Le médecin-chef du district de Louga, Malick Bâ, a appelé, lundi, les malades guéris du Covid-19 et les personnes dont la quarantaine a pris fin à mener la sensibilisation auprès des populations, afin de les informer davantage sur cette pandémie.
 
‘’Nous appelons les cas contacts, qui étaient en quarantaine, et les personnes guéries à communiquer sur la maladie. Ils sont devenus les ambassadeurs de cette lutte et peuvent devenir des relais’’, a-t-il lancé lors d’un point de presse en présence du préfet du département de Louga, Mamadou Khouma.
 
Aucun nouveau cas positif de coronavirus n’a été enregistré depuis deux jours dans la région de Louga (Nord), où le bilan est toujours de 29 personnes contaminées.
 
Quatre patients testés positifs dans la région ont été déclarés guéris, portant à 11 le nombre de personnes ayant recouvré la santé. Cinquante neuf personnes ayant été en contact avec des malades sont sortis de leur confinement.

Selon le docteur Bâ, les gens qui ont contracté la maladie ou qui étaient en confinement, peuvent mieux parler et sensibiliser sur le Covid-19.

Il a invité les populations à les écouter et à éviter de les stigmatiser.

‘’Les gens qui étaient en quarantaine et qui ont retrouvé leurs familles, il est important de les accepter. Ils n’ont pas voulu attraper cette maladie’’, a-t-il déclaré.
 
‘’Nous lançons un appel à la communauté, s’il y a des cas suspects, de continuer à nous prévenir afin de voir comment gérer la situation’’, a-t-il exhorté.

Selon lui, ‘’le dépistage précoce a été important parce que la plupart des patients n’ont pas séjourné dans les centres de traitement à Dakar, Saint-Louis pendant plus de 10 jours’’.

Il a rappelé que certaines zones qui avaient cru avoir réussi à endiguer la maladie, ont eu la surprise de voir une apparition des cas communautaires, c’est-à-dire les cas auxquels il est impossible de relier une source de contamination. 
 
‘’Nous aussi à Louga, si nous baissons les bras, cela risque de nous arriver. Il faut continuer à respecter les gestes barrières et les règles d’hygiène’’, a-t-il encouragé.
 
Le préfet de Louga a de son côté, appelé les populations au ‘’respect strict des mesures prises dont la dernière en date, le port obligatoire du masque dans les lieux indiqués’’. 
 
‘’J’appelle les populations à mettre fin aux rassemblements dans les rues, ce qui peut constituer un handicap dans le travail déjà entrepris par le comité départemental de gestion des épidémies’’, a-t-il lancé.

SK/ASG/ADL