Un partenariat entre le ministère de tutelle et l’ANSD pour des données sanitaires ’’fiables’’
APS
SENEGAL-SANTE

Un partenariat entre le ministère de tutelle et l’ANSD pour des données sanitaires ’’fiables’’

Dakar, 29 août (APS) - Le ministre de la Santé et de l’Action sociale a signé mardi un mémorandum d’accord de partenariat avec l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD), aux termes duquel les services de santé devraient être dotés de "données fiables" pour des soins de qualité, ’’curatifs ou préventifs’’, au bénéfice des populations.
 
S’exprimant lors de la cérémonie de signature de ce mémorandum, la ministre de la Santé et de l’Action sociale, Awa Marie Coll Seck, a souligné l’importance de "données fiables’’ pour l’intervention des actions de son département dans le sens de prodiguer aux populations des soins de qualité, ’’curatifs ou préventifs’’.
 
"Les données fiables nous permettent de bien orienter nos interventions. C’est cela qui nous permettra de donner aux populations des soins de qualité qu’ils soient curatifs ou préventifs", a déclaré Mme Seck.
 
"L’information sanitaire nous permet de ne pas prendre des décisions à l’aveuglette. Sans des données fiables, nos plans, nos stratégies ne peuvent avoir des résultats escomptés. Nous attendons beaucoup de ce partenariat avec l’ANSD", a-t-elle expliqué.
 
Selon le directeur général de l’ANSD, Ababacar Sédikh Bèye, "ce mémorandum d’accord de partenariat’’ entre sa structure et le ministère de la santé "a pour objet le renforcement du système d’information sanitaire" dudit département ministériel.
 
Selon le DG de l’ANSD, "ces questions majeures piliers de la coordination statistique sont autant de priorités au cœur du processus de développement d’une infrastructure statistique de qualité, indispensable à une gouvernance économique et sociale éclairée de la nation".
 
"Ce mémorandum d’accord s’inscrira dans notre mission de coordination qui nous amène à veiller à la production des données statistiques de qualité, à travers un accompagnement et une assistance soutenus à l’ensemble des acteurs", a dit M. Bèye.
 
Dans cette perspective, cet accord devrait contribuer "sans aucun doute au renforcement du système d’information sanitaire du ministère de la Santé et de l’Action sociale par une amélioration de la production statistique de la direction de la planification, un renforcement de capacités du système d’information sanitaire et une amélioration de l’analyse/utilisation des données", a-t-il précisé.
 
"Ces informations et données pertinentes permettent au gouvernement de suivre les tendances en matière de santé et de prendre les bonnes décisions en connaissance de cause", a souligné Alisa Cameron, directrice du Bureau santé de l’USAID/Sénégal.
 
SKS/BK