L’ICAMO cherche à
APS
SENEGAL-SANTE

L’ICAMO cherche à "relever certains défis’’ de l’assurance maladie obligatoire (directrice)

Ddakar, 24 nov (APS) – L’Institution de coordination de l’assurance maladie obligatoire du Sénégal (ICAMO) a été créée dans le but notamment de "relever certains défis du système de l’assurance maladie obligatoire, a rappelé vendredi sa directrice, Marie Rosalie Ngom Coly.
 
"Cette nouvelle institution est une institution de prévoyance maladie [IPM] qui a été créée à l’initiative des pouvoirs publique et des partenaires sociaux, pour coordonner l’activités des institutions de prévoyance maladie et relever certains défis du système de l’assurance maladie obligatoire", a -t-elle souligné, au cours d’un atelier de validation du plan de communication de l’ICAMO, ouvert vendredi à Dakar.
 
Elle a rappelé "qu’il y avait avant des institutions de prévoyance maladie dispersées au niveau des entreprises et regroupements d’entreprises’’.

"Maintenant, pour assurer une meilleure coordination, et sur la base d’une enquête qui a été menée pour corriger les lacunes du système, il été jugé opportun de créer une instance de coordination. C’est cette instance qui est dénommée ICAMO [et] qui a le même statut juridique que la Caisse de sécurité sociale et l’IPRES", a-t-elle expliqué.
 
"Parmi ses missions et les défis de l’heure, il y a vraiment la coordination des activités des IPM, l’amélioration et le maintien de l’équilibre financier de ces IPM, l’amélioration de la solvabilité et de la solidarité des IPM, ainsi que l’amélioration des outils, pratiques et méthodes", a-t-elle fait savoir. 
 
D’après elle, "pour mettre en œuvre ces missions et relever les défis de l’heure, les organes dirigeants de l’institution ont estimé que le meilleur moyen de rendre visible l’ICAMO est de faire connaître la portée de sa création, de ses enjeux et ses défis, de passer par un plan de communication pour avoir l’adhésion de toutes les parties prenantes".
 
Le président du conseil d’administration, Cheikh Ousmane Diop, a indiqué qu’à travers cette stratégie, l’ICAMO compte instaurer une ère nouvelle dans les relations d’information et de communication entre les différents acteurs de l’assurance maladie obligatoire pour une meilleure connaissance de la portée et des enjeux du système.

"L’ICAMO cherche à promouvoir son image auprès des IPM et sa politique mais également à sensibiliser les IPM pour une meilleure connaissance de leurs obligations et une gestion optimale de leurs relations professionnelles avec les prestataires de soins et les entreprises, la promotion des échanges entre acteurs du système, entre autres", a-t-il ajouté
 
M. Diop a expliqué que "ce plan de communication s’adresse essentiellement aux chefs d’entreprise, aux travailleurs, aux administrateurs d’IPM, aux prestataires de soins, aux instances représentatives du personnel, aux organisations syndicales, aux corps de contrôle de l’administration du travail".

OS/ASG