Le vaccin, une
APS
SENEGAL-SANTE

Le vaccin, une "solution efficace" contre la Covid (ministre)

Dakar, 7 jan (APS) - Le vaccin reste, à ce jour, la "solution efficace" contre la Covid-19, a fait savoir jeudi, le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr.
 
"La vaccination est très attendue par le gouvernement parce qu’en perspective, nous considérons que c’est véritablement la solution efficace pour éviter la propagation du virus", a-t-il notamment dit à l’occasion de la conférence de presse du gouvernement. 

Les ministres de l’Intérieur et de l’Action sociale, des Transports terrestres et le porte-parole du gouvernement ont pris part à cette rencontre.
 
"Le Sénégal est dans une initiative COVAX, une alliance de 170 pays, dont 56 à revenus faibles et organismes internationaux qui ont décidé d’unir leurs forces pour se procurer le vaccin", a rappelé le ministre de la Santé.
 
Selon lui, les premiers vaccins homologués dans le cadre de cette initiative seront disponibles à la fin du premier trimestre de cette année.
 
"Afin de se donner tous les moyens pour protéger sa population sur la base d’une campagne de vaccination, le chef de l’État a, à l’issue de la dernière réunion du Comité national de gestion des épidémies (CNGE), pris la décision, parallèlement à l’initiative COVAX, dans le cadre d’une stratégie nationales, d’effectuer une forte commande de vaccin pour plus de souveraineté", a-t-il fait savoir.
 
Ainsi, "dès mercredi, le comité en charge de cette étude, va déposer sur la table du chef de l’État, cette commande", a ajouté Diouf Sarr.
 
S’agissant de la campagne de vaccination, a-t-il expliqué, les personnes qui seront ciblées en premier lieu seront le personnel de santé, les personnes âgées, les personnes qui ont des comorbidités et les forces de défense et de sécurité.
 
"Cette cible identifiée n’est pas la seule car il s’agit d’une stratification. Mais soyez rassurés que le Sénégal se donnera tous les moyens de protéger sa population sur la base d’une campagne de vaccination, bien étudiée et élaborée", a-t-il assuré.

Le Sénégal connait un rebond de l’épidémie ayant obligé le président Macky Sall à décréter l’état d’urgence assorti d’un couvre-feu dans les régions de Dakar et Thiès qui concentrent 90% des cas de contamination.

MK/ASB/OID