Le Sénégal a une bonne politique de maillage du territoire en officines (officiel)
APS
SENEGAL-SANTE

Le Sénégal a une bonne politique de maillage du territoire en officines (officiel)

Dakar, 22 nov (APS) – Le colonel Amadou Moctar Dièye, directeur de la pharmacie et du médicament, a relevé mercredi l’existence d’une bonne politique de maillage du territoire national permettant d’avoir le maximum d’officines partout au Sénégal.
 
‘’Si on prend l’exemple de Touba, nous faisons en sorte que les officines augmentent et rien qu’en 2016-2017, nous avons créé 10 pharmacies dans cette ville’’, a expliqué lors d’un point de presse le colonel Dièye, également secrétaire général du comité national sénégalais de lutte contre les faux médicaments et l’exercice illégal de la pharmacie (CONASEN).
 
‘’Ces officines, nous nous assurons aussi qu’ils soient bien implantés dans la mesure où ce sont des entreprises qui doivent être rentabilisées’’, a-t-il ajouté.
 
Selon lui, il n’y a aucun obstacle à mettre plus d’officines à Touba et si la demande le nécessite, cela sera fait aussi bien là-bas que partout au Sénégal.
 
Il a décrié l’usage des médicaments de la rue dont on a aucune maîtrise sur la qualité. De plus, ceux qui les manipulent n’ont aucune compétence pour les vendre ou pour en donner la prescription, a-t-il fait remarquer.
 
‘’Les pharmaciens qui dispensent des médicaments ont un bac plus 6 et suivent des formations continuent, contrairement aux vendeurs de la rue qui font courir aux populations des risques énormes’’, a averti le professeur Dièye.
 
Plusieurs tonnes de médicaments frauduleux, d’une valeur de plus de 1 milliard 300 millions ont été saisies récemment à Touba Bélel. 
 
En juillet dernier, une mission conjointe de l’Organisation mondiale de la santé, Interpol et CONASEN avait saisi de fortes quantités frauduleuses à Darou Mousty.

LTF/ASG