Le paludisme, responsable de la baisse de performances scolaires (médecin)
APS
SENEGAL-SANTE

Le paludisme, responsable de la baisse de performances scolaires (médecin)


Mbour, 20 jan (APS) – Le paludisme reste encore une cause d’absentéisme à l’école et responsable de la baisse de performances scolaires au Sénégal, a affirmé, vendredi à Mbour, Dr Mor Diaw, chef de la Division du contrôle médical scolaire (DCMS) au ministère de l’Education nationale.


 




Dr Diaw s’exprimait à la cérémonie de lancement de la campagne de distribution de 70500 moustiquaires imprégnées à longue durée d’action (MILDA) aux élèves des classes de CI et CP de plus de 250 écoles.

Il a, à cette occasion, appelé à faire de l’école "un lieu où nous devons enseigner les moyens de prévention contre cette maladie qui tue encore des enfants".

Cette initiative lancée à l’école élémentaire de Saly-Joseph entre dans le cadre du programme "Football combating malaria (FCM)", en partenariat avec "Aspire academy" et "Speak Up Africa", du Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) et la DCMS.

Les moustiquaires imprégnées à l’effigie de l’international argentin du FC Barcelone, Lionel Messi seront distribuées dans 250 écoles ciblées dans 184 postes ou centres de santé de 74 districts sanitaires choisis dans les 14 régions.

Les questions relatives à la prévention des maladies notamment à la lutte contre le paludisme abordées dans les enseignements/apprentissages permettent aux élèves de changer de comportement et vont susciter une amélioration de l’utilisation des moustiquaires dans les ménages a soutenu le chef de la DCMS.

Selon lui, la campagne de distribution de MILDA qui va se poursuivre jusqu’à la fin du mois de février prochain permettra aux parents de "renforcer les acquis et de veiller à ce que leurs familles dorment sous moustiquaires toutes les nuits et toute l’année".



ADE/PON/MS