Le modèle multimédia de plaidoyer des religieux sénégalais présenté à Kigali
APS
MONDE-SANTE-RELIGION

Le modèle multimédia de plaidoyer des religieux sénégalais présenté à Kigali

+++ De l’Envoyée spéciale de l’APS : Adama Diouf Ly+++

Kigali, 13 nov (APS) – Le modèle multimédia ‘’Le Sénégal s’engage’’, élaboré par le Cadre des religieux pour la santé et le développement comme ‘’outil de plaidoyer technologique liant à la fois argumentaire religieux et évidences scientifiques’’, a été présenté mercredi à la Conférence internationale sur la planification familiale de Kigali, a constaté l’APS.

‘’Le plaidoyer religieux, on peut le faire mais on avait besoin d’évidences scientifiques et techniques pour mieux mettre en exergue les aspects sanitaires et asseoir la nécessité de promouvoir la planification familiale’’, a expliqué Saliou Mbacké, président du cadre des religieux lors d’une session de présentation de l’outil.

‘’Le Sénégal s’engage : la Religion et la Santé familiale’’, élaboré sous forme de film-documentaire avec différentes options (narration, messages clés) permet de mettre en relation les questions de santé reproductive et de planification familiale en fonction des attitudes basées sur la foi et les croyances, a-t-il ajouté.

Dans sa présentation de l’outil aux participants reunis au Centre international de conférences de Kigali, M. Mbakcé, a notamment cherché à démontrer ‘’les liens existant entre la planification et l’espacement des naissances dans l’amélioration de la santé des mères et des enfants et le bien-être des familles sénégalaises’’.

’’La question de la santé de la reproduction était absente dans les prêches et discussions d’associations de religieux alors que c’est essentiel si on veut rester en conformité avec les enseignements religieux’’, a-t-il fait savoir.

Selon le religieux, l’élaboration de l’outil, appuyé par l’organisation américaine Population Référence Bureau (PRB) a permis d’abord aux membres de se former aux aspects techniques de la PF avant de pouvoir mener les activités de plaidoyer auprès de leurs pairs et de la communauté.

‘’C’est un mandat divin, une obligation pour nous de travailler pour le bien-être des populations qui nous écoutent en tant que religieux’’, a-t–il fait remarquer en soulignant l’importance de la fiabilité des informations dans l’accompagnement des populations à la prise de décision.

L’outil a ainsi permis aux membres de se former et de mieux comprendre les aspects techniques de la planification familiale pour mieux faire la sensibilisation et la communication au niveau communautaire et au niveau de leurs pairs outre les arguments religieux, selon ses concepteurs.

Depuis son lancement, il a été présenté à un millier de personnes, suivi d’une tournée dans les 14 régions du Sénégal pour sa dissémination avec une campagne médiatique dans plusieurs télévisions où le film a été diffusé.

En version française et arabe, la vidéo qui donne la parole à des religieux, des médecins, des chefs de famille, des prêcheurs qui expliquent la planification familiale dans toutes ses dimensions pour ‘’lever tous les obstacles’’.

A la différence des précédents argumentaires, a noté Saliou Mbacké, le film documentaire distille des messages clés avec en toile de fond des prêcheurs dans les mosquées, des prestataires de santé avec des femmes et des témoignages sur des ‘’tragédies liées aux grossesses rapprochées’’.

‘’Certaines attitudes pourraient nuire à la santé et à la sécurité d’une famille si la bonne décision n’est pas prise’’, a-t–il averti en émettant l’idée faire le film en langues nationales et en version anglaise pour une meilleure dissémination au niveau national et international.

Déjà, le Cadre a été sollicité pour accompagner d’autres associations religieuses dans 4 pays de la sous-région à l’élaboration d’un outil de plaidoyer du même genre avec des messages adaptés à leur contexte.
 

ADL/AKS/OID