Le gouvernement
APS
SENEGAL-SANTE-COMMEMORATION

Le gouvernement "conscient des potentialités de la médecine traditionnelle" (officiel)

Dakar, 31 août (APS) - Le gouvernement est ’’conscient des énormes potentialités’’ de la médecine traditionnelle tout en restant "soucieux" de la  sécurité sanitaire des populations, a souligné mardi le secrétaire général du ministère de la Santé et de l’Action sociale, Alassane Mbengue.

"Le gouvernement est conscient des énormes potentialités qu’offre la médecine traditionnelle et reste soucieux de la sécurité sanitaire des populations. En conséquence, tous les produits proposés par cette médecine font l’objet d’un sérieux examen au niveau de toutes les instances de régulation", a-t-il dit. 
 
M. Mbengue s’exprimait lors de la célébration de la 19ème édition de la Journée africaine de la médecine traditionnelle, sur le thème : "La contribution potentielle de la médecine traditionnelle aux efforts de riposte à la COVID-19". 
 
Parlant de ce thème, Alassane Mbengue note que "choix ne pouvait être plus actuel que celui-là, en cette période de pandémie que nous vivons sur le continent avec des systèmes de santé durement éprouvés". 
 
"Le thème ne pouvait être plus pertinent au moment où, face à la propagation du virus et aux mesures de restrictions, les pays comptent davantage sur leurs propres ressources’’, a-t-il dit, ajoutant que la pandémie de COVID-19 "révèle que même des systèmes de santé réputés solides peuvent être rapidement dépassés et mis en difficulté par une épidémie".
 
Selon lui, "cette pandémie continue de mettre en lumière la fragilité de nos systèmes de santé, même si, dans des pays comme le nôtre, nous faisons encore preuve de résilience en dépit des faibles moyens dont nous disposons". 
 
"En définissant le thème de cette journée, l’Organisation mondiale de la Santé reconnaît l’importance de la médecine traditionnelle dans le monde. Sur le continent africain, les pouvoirs publics prêtent une attention particulière à cette médecine qui constitue un levier important dans l’offre de soins", a soutenu M. Mbengue. 
 
Il rappelle que dans des pays comme le Sénégal, la médecine traditionnelle "est souvent le premier recours des populations, et la demande et l’offre de service dans ce domaine sont en perpétuelle progression". 
 
Aussi la Journée africaine de la médecine traditionnelle donne-t-elle selon lui l’occasion de faire le point sur la contribution de ce type de médecine dans le cadre de la riposte à la pandémie de Covid-19, "conformément aux directives de l’OMS relatives à la prise en compte de la médecine traditionnelle dans l’effort de santé".
 
"La médecine traditionnelle telle que pratiquée dans notre pays nous plonge dans un doute du fait du manque d’organisation et de réglementation", a de son côté déploré le président de l’inter-ordre des médecins, pharmaciens et dentistes, Cheikh Ahmed Niang. 
 
"Il est opportun pour les acteurs de cette médecine traditionnelle de se soumettre à un certain nombre d’obligations. Personne ne doute de l’orientation de nos populations vers cette médecine, d’où l’importance pour les pouvoirs publics de réglementer", a-t-il plaidé. 
 
L’Assemblée mondiale de la santé a formulé d’importantes résolutions en vue d’appuyer les Etats à la mise à contribution de la médecine traditionnelle à la santé, au bien-être et aux soins centrés sur la personne, lit-on dans un dossier de presse. 
 
Ce faisant, il s’agit de favoriser un usage sûr et efficace de la médecine traditionnelle au moyen d’une réglementation des produits, des pratiques et des praticiens, ajoute ce document.
 
La célébration de la Journée africaine de la médecine traditionnelle marque la fin de la deuxième décennie de la médecine traditionnelle, décidée par les chefs d’État et de gouvernements de l’Union africaine en juillet 2011 à Malabo (Guinée-Equatoriale). 
 
Plusieurs autres organisations et partenaires dont la Fédération des tradipraticiens, l’Ordre des pharmaciens, l’Organisation ouest africaine de la santé (OOAS) et l’Organisation mondiale de la santé ont pris part à cette commémoration.
 
SKS/ASB/BK/ASG