Des appels à la
APS
AFRIQUE-SANTE-PLAIDOYER

Des appels à la "mutualisation" des ressources des ministères de la Santé en Afrique

+++De l’envoyée spéciale de l’APS : Adama Diouf Ly+++

Genève, 24 mai (APS) – L’Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS) s’est prononcée, jeudi, à Genève, en faveur du rapprochement et du partage d’expériences entre les ministères chargés de la santé dans ses pays membres, en vue de la "mutualisation" de leurs ressources humaines, financières et techniques.

"Il est essentiel de se rassembler pour discuter des idées, être à l’écoute de vos priorités dans les prochaines années et résoudre ensemble tous ces problèmes", a dit le professeur Stanley Okolo, nouveau directeur général de l’OOAS, lors d’une rencontre avec les ministres de la Santé des 15 pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

"C’est ce lien robuste en Afrique de l’Ouest qui nous permettra d’aller de l’avant et de faire en sorte d’avoir une chaîne robuste, dont les maillons seront constitués de chaque pays", a-t-il dit lors de cette rencontre tenue à Genève, capitale de la Suisse, à l’occasion de la 71e Assemblée mondiale de la santé, l’organe de décision suprême de l’Organisation mondiale de la santé.

La solidarité doit prévaloir entre les Etats membres de l’OOAS, d’autant plus que les épidémies ignorent les frontières des pays, a souligné M. Okolo.

— - Crises épidémiques ---

Les dirigeants de l’Organisation ouest-africaine de la santé se penchent jeudi sur la prévention de la fièvre hémorragique à virus Ebola, qui sévit actuellement en République démocratique du Congo. Ils ont manifesté leur volonté d’aider techniquement les pays ne disposant pas encore d’outils de "test infrarouge" servant à diagnostiquer cette maladie, en renforçant la prévention dans les postes-frontières notamment.

Pour soutenir le partage et la mutualisation des ressources au sein de l’OOAS, le docteur Marie Khemesse Ngom Ndiaye, directeur général de la santé au Sénégal, a proposé aux responsables de cette organisation de faire des efforts surtout dans la prévention des "crises épidémiques".

La CEDEAO travaille à "une circulation fluide des personnes et des biens" dans ses pays membres, "mais (…) ces mêmes personnes et biens peuvent porter des agents pathogènes", a souligné Mme Ndiaye.

Elle a mis en relief "l’importance de travailler davantage avec tous les pays qui partagent les mêmes problèmes".

— - Pôles d’excellence ---

Mme Ndiaye souhaite aussi que soit soutenue au sein de l’OOAS la production des médicaments, d’autant plus que, selon elle, aucun pays ne pourrait à lui seul supporter le coût de l’industrie pharmaceutique.

"Nous devons aller aussi vers une réflexion régionale pour les évacuations sanitaires", a ajouté la représentante du ministre sénégalais de la Santé et de l’Action sociale à cette réunion internationale.

"Aujourd’hui, pour évacuer un malade du Burkina Faso, du Togo ou du Sénégal vers la France ou les Etats-Unis, il se pose un problème de visa. Et il faut que le malade y aille avec un accompagnant. Cela justifie la création de pôles d’excellence, pour qu’on puisse évacuer des malades en Côte d’Ivoire quand il s’agit d’urologie ou au Sénégal quand il s’agit de cardiologie, afin de rationaliser et de mutualiser tout ce que nous avons comme potentiel et réduire le coût de la prise en charge de nos malades", a-t-elle proposé à l’OOAS.

La ministre chargée de la Santé en Côte d’Ivoire, Raymonde Michelle Goudou, a soutenu cette proposition, estimant qu’elle devrait se matérialiser avec les pôles d’excellence développés dans certains pays, dont le sien, le Ghana, le Nigeria et le Sénégal.

"Il s’agit de nous concerter pour recevoir nos malades dans les hôpitaux de la CEDEAO, pour éviter les évacuations sanitaires qui pèsent lourdement sur les ressources financières et déstabilisent les malades", a-t-elle expliqué.

"Il est essentiel de partager entre nos expériences et d’accélérer la mise en place de la couverture sanitaire universelle, thème principal de l’Assemblée mondiale de la santé", a ajouté Raymonde Michelle Goudou.

ADL/AKS/ESF/PON