L’OMS engage la promotion de la nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant
APS
MONDE-SANTE

L’OMS engage la promotion de la nutrition chez la mère, le nourrisson et le jeune enfant

+++ De l’Envoyée spéciale de l’APS : Adama Diouf Ly+++

Genève, 23 mai (APS) – La 71ème Assemblée mondiale de la santé a décidé de reconnaître l’importance de l’allaitement maternel exclusif au cours des 6 premiers mois de la vie, la poursuite de l’allaitement et d’aliments de compléments adaptés à l’âge et riches en nutriments.

Cette décision a été prise après la proposition faite par les Etats-Unies à la Commission consacrée à la nutrition, mercredi à Genève au Palis des Nations, suite au rapport du Directeur général, Dr Tédros Adhanom Ghebreyesus à l’ouverture de l’Assemblée générale. Il s’est agi pour la commission d’appeler à l’élaboration de lignes directrices d’interventions de stratégies ou de plans diététiques nationaux reposant sur des données factuelles pour améliorer la nutrition du nourrisson et du jeune enfant dans les situations ordinaires et dans les situations d’urgence.

La commission a ainsi suggéré à l’OMS de fournir ‘’sur demande’’ un soutien technique aux Etats membres dans la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des recommandations comme l’initiative ‘’Hôpitaux amis des bébés’’, afin d’améliorer l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant. Les pays membres devront faire régulièrement des rapports à l’OMS par l’intermédiaire du Conseil exécutif sur les progrès accomplis dans la protection, la promotion et le soutien de l’allaitement maternel.

La 71ème Assemblée mondiale de la santé est rythmée par des réunions d’informations techniques dans des commissions pour permettre aux délégués des pays de faire le point sur les politiques publiques sur toutes les problématiques liées à la santé, de la nutrition à la vaccination en passant par les maladies, la santé et l’environnement de même que les changements climatiques.

ADL/OID/ASG