L’institut Pasteur réceptionne un camion laboratoire
APS
SENEGAL-SANTE

L’institut Pasteur réceptionne un camion laboratoire

Dakar, 26 mai (APS) – L’institut Pasteur de Dakar a réceptionné vendredi le premier camion laboratoire mobile mondial offert par la Fondation belge Praesens, a constaté l’APS. 

Ce camion-labo va contribuer à la gestion des épidémies dans les zones isolées grâce à un accès rapide et innovant aux tests de diagnostic moléculaire accélérés. 
 
‘’Ce camion laboratoire mobile a été déjà testé à Louga au Sénégal durant 6 mois lors de la survenue de l’épidémie de dengue’’ a expliqué le président de la Fondation Praesens, docteur Rudi Pauwels, lors de symposium qui a précédé la remise des clés du véhicule.
 
Le symposium s’est tenu sous le thème : ‘’Solutions communautaires pour une meilleure sécurité sanitaire mondiale’’ et a été l’occasion de rassembler toutes les parties prenantes ayant permis l’acquisition du camion mobile.
 
D’après le docteur Pauwels, le Sénégal est le premier pays à expérimenter le Camion laboratoire mobile qui ’’est un véritable laboratoire compact, sûr, confortable, entièrement équipé et facile à déployer en ce sens qu’il est personnalisable et modulaire pour répondre aux besoins spécifiques’’.
 
Selon lui, il s’agit d’une grande avancée dans la riposte mondiale aux épidémies, notamment aux maladies infectieuses qui constituent des atteintes à la vie des personnes, tout en représentant des menaces nationales, économiques et sanitaires qui peuvent rapidement évoluer en crise sanitaires mondiales.

"L’expérimentation effectuée au Sénégal devrait permettre de prouver que chaque pays à la capacité de maitriser les informations, de trouver des réponses et de riposter aux épidémies’’ a notamment relevé le Président de la Fondation Praesens.
 
Présent à la cérémonie de remise de clés, l’ambassadeur de Belgique au Sénégal Phillipe Colyn a indiqué que la question de la sécurité sanitaire est de plus en plus présente dans les débats internationaux car le problème reste certainement d’actualité.
 
‘’Chaque nouvelle épidémie nous rappelle que nous devons investir dans des solutions et technologies novatrices qui répondent aux besoins de renforcement des capacités, de meilleurs appuis et de moyens rapidement engageables pour la santé publique’’ a-t-il fait valoir.
 
Il poursuit : ‘’Ce projet de la Fondation Praesens et de l’Institut Pasteur de Dakar est un exemple pertinent de renforcement des capacités face aux menaces sanitaires’’.
 
Le directeur de l’Institut Pasteur de Dakar, docteur Amadou Sall, s’est réjoui de ce don qui dit-il va de ’’manière significative’’ aider à une prise en charge des épidémies, mais surtout dans la recherche.
 
Selon lui, c’est une unité qui peut se mouvoir dans n‘importe quel terrain et participera à renforcer le diagnostic dans les zones les plus inaccessibles.

LTF/OID