L’ANACMU compte sur son partenariat avec le monde rural pour atteindre 75% de couverture
APS
SENEGAL-SANTE

L’ANACMU compte sur son partenariat avec le monde rural pour atteindre 75% de couverture

Thiès, 25 mai (APS) - Le directeur de l’Agence nationale pour la couverture maladie universelle, le Docteur Bocar Mamadou Daff, a dit mardi fonder de l’espoir sur le partenariat avec les organisations paysannes, pour atteindre les 75% de couverture visés par sa structure, d’ici la fin de l’année.
 
 
’’L’un dans l’autre, avec l’expérience de ceux qui sont sur le terrain, la bonne initiative et l’engagement de la plateforme (agricole), nous arriverons à combler le gap qui nous sépare de décembre 2021’’, a dit le directeur de l’Agence nationale de couverture maladie universelle (ANACMU).

’’Aujourd’hui, nous sommes à 53% de couverture, nous espérons pouvoir obtenir, dans six mois, les 23 points qui nous manquent’’, a dit M. Daff, en marge d’une rencontre.

Des organisations paysannes membres du Mouvement sénégalais pour le développement (MSD) et d’autres plateformes se sont retrouvées mardi à Thiès pour étudier pendant trois jours un modèle d’enrôlement de leurs membres dans la couverture maladie universelle.

Cette rencontre enregistre au-delà de la plateforme d’organisations paysannes, la participation de mutualistes.

Selon Bocar Mamadou Daff, l’essentiel des quelque huit millions de Sénégalais membres de mutuelles formelles ou informelles sont dans le monde rural.

Soulignant que le décret organisant l’ANACMU lui assigne la mission d’enrôler les populations du monde rural et les acteurs du secteur informel, il a noté que jusqu’ici la démarche consistait dans les communes rurales à approcher les cibles‘ ’une à une’’.

’’Avec cette plateforme et tous ceux qui (la) constituent, nous avons l’opportunité d’avoir des adhésions de masse et c’est ça l’essentiel’’, s’est-il réjoui.

Il estime que l’utilisation de la dynamique organisationnelle des organisations paysannes sera ‘’plus facile’’ pour recruter des adhérents par milliers parmi leurs membres respectifs.

Serigne Moustapha Sylla, président du MSD, a insisté sur l’ambition des organisations paysannes de recruter plus de membres dans les mutuelles, pour les rendre plus viables et améliorer leur qualité de service.

Au terme de cette rencontre, a-t-il annoncé, chaque organisation paysanne fera une tournée nationale pour rencontrer ses membres.

Saluant la démarche de l’ANACMU de travailler avec les plateformes agricoles disséminées à travers le pays, le président de Forces paysannes Aliou Dia a fait part de son optimiste de voir l’ANACMU atteindre, voire dépasser les 75% taux qui lui sont fixés.

Outre le MSD, la Confédération paysanne, les Forces paysannes, les 3P, d’autres organisations paysannes, mutualistes prennent part à cette rencontre.

ADI/OID