Grève de 72h de l’alliance
APS
SENEGAL-SANTE-HUMEUR

Grève de 72h de l’alliance "And Guesseum" à partir du 2 mai

Diourbel, 28 avr (APS) - L’alliance des syndicats autonomes de la santé et de l’action sociale du Sénégal (ASAS/And Guesseum) a décliné son deuxième plan d’action qui prévoit 72 heures de grève à partir du 2 mai prochain a rappelé, samedi à Diourbel, son secrétaire général national, Mballo Dia Thiam.



"Avant-hier [jeudi] seulement, nous avons décliné notre deuxième plan d’action dans lequel une grève de 72 heures a été déclenchée et débutera le 2 mai sur l’étendue du territoire national avec le respect des urgences et du service minimum", a-t-il dit.

M. Thiam s’exprimait à l’occasion d’une tournée nationale d’information et de mobilisation au centre hospitalier régional de Diourbel, Heinrich Lübké l’initiative du département des jeunes de la coalition "And Gueusseum".

Selon lui, "auparavant, le 30 avril, nous allons débuter ce que l’on appelle la rétention des informations sanitaires et sociales".

La coalition qui prévoit de faire une évaluation, le samedi 5 mai reste toujours à l’écoute du gouvernement pour la matérialisation des "accords résiduels de 2014" a-t-il dit.

Mballo Dia Thiam a rappelé que la plateforme revendicative tourne autour du paiement intégral des arriérés de salaires des contractuels du plan Kobra et du plan Jica, du versement de la première phase de la motivation nationale et du parachèvement des actes qui doivent consacrer le statut aux personnels des collectivités locales.

Le plan d’action a été décliné aussi pour l’ouverture de "négociations sérieuses" sur le régime indemnitaire a indiqué M. Thiam.

Qui regrette le fait que "sur cette question, le gouvernement a procédé à un règlement discriminatoire avec octroyant une indemnité à une catégorie et en oubliant les autres catégories".

Aussi, a-t-il souligné, "tant que les accords ne seront pas complètement appliqués, la coalition sera tout le temps dans la rue ou bien tout le temps au combat". "Nous nous inscrivons dans la durée. C’est un deuxième plan d’action et nous sommes prêts à en faire plusieurs tant que le gouvernement n’arrivera pas à s’ajuster", a-t-il fait savoir.

FD/PON