Kaffrine : Le service d’Hygiène sensibilise sur le lavage des mains
APS
SENEGAL-SANTE

Kaffrine : Le service d’Hygiène sensibilise sur le lavage des mains


Kaffrine, 15 oct (APS) – Le chef de la brigade régionale de l’Hygiène de Kaffrine, le capitaine Idrissa Diallo a annoncé, dimanche, le lancement prochain d’une vaste campagne de sensibilisation sur le lavage des mains afin d’installer de "manière durable" le réflexe dans les familles. 


"Durant cette semaine, nous allons mener au moins 40 à 50 causeries avec des démonstrations dans les quartiers, les écoles et les marchés de Kaffrine pour lancer le message sur l’importance du lavage des mains", a annoncé le capitaine Diallo.


Il s’exprimait en marge de la journée mondiale de lavage des mains organisée par son service en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) sur le thème : "Nos mains, notre avenir".


"Nous allons faire une caravane dans les marchés hebdomadaires pour sensibiliser le maximum de personnes pour faire passer le message sur le lavage des mains pour des lendemains meilleurs", a-t-il ajouté.


"Les enfants et les adultes doivent avoir l’habitude de se laver les mains au sortir des toilettes, avant de manger. Et les femmes doivent laver leurs mains et leurs seins avant d’allaiter leurs bébés", a-t-il appelé.


Pour le capitaine Diallo, "laver les mains au savon, est un geste pas compliqué qui peut nous valoir d’énormes satisfactions quant à la préservation de notre santé".


Selon l’adjoint au gouverneur de Kaffrine, les services de la santé ont fait savoir qu’avec un dispositif régulier de lavage des mains on peut parvenir de réduire de moitié le taux de morbidité infantile lié aux maladies diarrhéiques.


"Chaque année, a souligné M. Mbaye, dans les pays en voie de développement au moins 504 cas de décès d’enfants sont liés particulièrement à des maladies diarrhéiques".


"En faisant la promotion du lavage des mains au savon nous osons espérer que nous aboutirons, d’ici quelques années, à des résultats probants qui feront reculer de manière significative la mortalité et morbidité infanto-juvénile au Sénégal" a, pour sa part dit, le responsable Eau, Hygiène et Assainissement à l’UNICEF, Racine Kane.

MNF/PON