Kaffrine : l’hôpital régional réceptionne des équipements médicaux d’une valeur de plus de 40 millions CFA
APS
SENEGAL-SANTE-DON

Kaffrine : l’hôpital régional réceptionne des équipements médicaux d’une valeur de plus de 40 millions CFA


Kaffrine, 19 août (APS) - L’hôpital régional de Kaffrine (centre) a reçu vendredi de certains de ses partenaires un don d’équipements médicaux d’une valeur de 40,7 millions de francs CFA, a constaté l’APS.
 
La cérémonie de réception de ce don offert par des partenaires italiens s’est déroulée dans l’enceinte de l’hôpital régional de Kaffrine, sous la présidence de l’adjoint au gouverneur de Kaffrine chargé des affaires administratives, Cyprien Antoine Mballo.
 
Etaient également présents, des autorités médicales et des représentants des partenaires italiens ((ANOLF Rimini, ISCOS Emilia Ramagna et CIM ONLUS)
 
 "Ce lot de matériels médicaux est composé de matériels de laboratoire d’analyse neufs commandés aux Etats-Unis et en Suisse", a indiqué le président de l’Association nationale outre les frontières Sénégal (ANOLF Sénégal), Talla Cissé.
 
Il comporte aussi du "matériel de seconde main", des lits d’hôpital pour enfants et adultes, des chariots, tables d’accouchement, de tables de consultation, de bureaux et des frigos, a-t-il ajouté,
 
Selon M. Cissé, natif de Kaffrine, cet appui a "non seulement renforcé l’expression de la fraternité italo-sénégalaise, mais aussi et surtout" constitue la manifestation d’une "volonté de consolider davantage la coopération sur le développement et la santé des populations".
 
Il a poursuivi : "Ce dont va contribuer à l’amélioration de la prise en charge des problèmes de santé mais aussi de développement de la population de Kaffrine".
 
Aussi a-t-il invité les fils de Kaffrine à se mobiliser pour le développement de leur ville, par le biais d’activités de ce genre. Il leur a également demandé de faire bon usage de ce don.
 
Ce matériel "est important parce qu’il va renforcer les activités de soins qui se déroulent au niveau du laboratoire mais surtout soulager la population de Kaffrine", a de son côté relevé la directrice de l’hôpital régional, Binta Diop Badiane. 
 
"Avant l’arrivée de ces équipements, a-t-elle expliqué, certaines analyses telles que l’électrophorèse de l’hémoglobine, les examens bactériologiques ne se faisaient pas à Kaffrine. Il fallait donc, pour les patients, aller jusqu’à Kaolack ou à Touba voir même à Dakar pour faire ces analyses".
 
Pour Mme Badiane, "ce matériel médical en bon état va désormais améliorer les conditions de travail des prestataires et l’accessibilité géographique et financière des soins de qualité dans la région".
 

AB/BK